De retour de l’Hexagone : Talon parle de la nouvelle dynamique de coopération entre la France et le Bénin

La rédaction 12 mars 2018

De retour de l’Hexagone le samedi dernier, à l’aéroport international cardinal Bernardin Gantin de Cotonou, le président Patrice Talon a livré ses impressions sur sa visite de travail en France et ses échanges avec le président Emmanuel Macron. « Le point culminant de ma satisfaction, vous vous en doutez bien, est sa réponse favorable et sans équivoque à notre demande de restitution de nos biens culturels et historiques et à notre demande de coopération muséale, toutes choses nécessaires à notre programme de développement touristique », a déclaré le président béninois. On retient, au terme de sa déclaration, que les fruits ont tenu la promesse des fleurs, et que Patrice Talon est satisfait des retombées de cette visite d’Etat.

Lire l’intégralité de sa déclaration.
Ce fut une visite de travail satisfaisante à tout point de vue. En effet, la qualité des résultats des multiples séances de travail qui ont eu lieu dans divers domaines et à divers niveaux, consacre la nouvelle dynamique de coopération entre la France et le Bénin. Et au-delà de la finalisation de certains accords et projets, la partie Française nous a présenté un détail de tous les outils de coopération technique et financière ainsi que leur évolution, pour les adapter au contexte actuel et aux ambitions nouvelles des actuelles autorités françaises qui montrent une ferme volonté de redynamiser la coopération économique en Afrique, et de promouvoir les investissements et la présence des entreprises françaises. Je dois vous avouer que le Président français m’a impressionné par son pragmatisme. Il a une vision novatrice et assez réaliste de la coopération économique en Afrique et il prend rapidement les décisions qui s’imposent. J’ai pu partager avec lui le caractère impératif des réformes et le nécessaire courage qu’il faut avoir pour leur mise en œuvre. Le point culminant de ma satisfaction, vous vous en doutez bien, est sa réponse favorable et sans équivoque à notre demande de restitution de nos biens culturels et historiques et à notre demande de coopération muséale, toutes choses nécessaires à notre programme de développement touristique. D’ici, je voudrais à nouveau le remercier pour son accueil et pour la disponibilité, ainsi que son gouvernement et tout le peuple français.





Dans la même rubrique