Décentralisation au Bénin : 63 maires déjà installés dont 4 femmes

Fulbert ADJIMEHOSSOU 8 juin 2020

Il ne reste plus que 14 communes pour que les 77 communes du Bénin aient tous un maire. Après le vote de la loi interprétative et sa promulgation, les choses se sont accélérées surtout ce samedi où plusieurs dizaines de maires ont été élus.

Atrokpo à la tête de Cotonou
Le successeur de Léhady Soglo à la tête de la mairie de Cotonou est connu. Il s’agit de Luc Atrokpo, ancien maire de Bohicon, Président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) désigné ce jour. Le premier adjoint au maire a nom Romain Ahouandjinou. Gratien Adjagboni occupe le fauteuil de deuxième adjoint au maire. Irène Béhanzin quant à elle devient 3e adjoint au maire. Les Cotonois attendent beaucoup de l’équipe de l’ancien militant de la Renaissance du Bénin et désormais membre fondateur de l’Union Progressiste créée après la réforme du système partisan.

De nouvelles têtes à Parakou, Porto-Novo et Abomey-Calavi
A Abomey-Calavi, Georges Bada est appelé à céder son fauteuil, bien que réélu conseiller, membre de l’Union Progressiste, parti majoritaire. Pour la 4e mandature, la cité dortoir sera plutôt dirigée par Angelo Ahouandjinou. C’est ce qu’on retient de la désignation des membres de l’exécutif communal ce samedi. Porto-Novo et Parakou ont aussi changé de tête. La capitale politique sera dirigée par Charlemagne Yankoty et la métropole du septentrion Parakou a désormais pour maire Aboubacar Yaya.

Des femmes pour diriger Kandi, Kétou, Toffo et Adja-Ouèrè
Quoi que très peu, les femmes ont pu s’offrir au moins trois maires pour le moment. Il s’agit de Karamatou Fagbohoun, maire de la commune de Adja-Ouère. A Kandi, c’est Zinatou Saka Osseni Alazi, première adjointe au maire depuis 2015 et conseillère Fcbe, qui va conduire les destinées de la ville. Bibiane Adamze Soglo a été élue à Toffo pendant que Lucie Sessinou reprend à Kétou son fauteuil de maire qu’elle a perdu depuis 2018.





Dans la même rubrique