Décryptage des messages de Talon à l’occasion du 1er août : Alimi Odoun salue l’élégance et le pragmatisme du Chef de l’Etat

Arnaud DOUMANHOUN 3 août 2018

Dans un entretien accordé aux hommes des médias ce mardi 31 juillet 2018, veille de la célébration du 58e anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, le président Patrice Talon a rassuré ses concitoyens par rapport à son mode de gouvernance. Du moins, c’est l’opinion du président du parti les transformateurs du Bénin, Alimi Odoun qui a salué l’élégance de l’homme d’Etat et approuvé les arguments avancés sur les préoccupations majeures des Béninois. Pour lui, cette nouvelle sortie médiatique du chef de l’Etat prouve à suffisance, que l’homme maitrise les différents dossiers au sommet de l’Etat et œuvre inlassablement pour le bien être de ces compatriotes. A l’en croire, Patrice Talon s’est prononcé sans détours sur les sujets brûlants de l’actualité à savoir, la lutte contre la corruption, les réformes dans le secteur de la santé, l’éducation, la mise en œuvre du Pag. « La lutte contre la corruption est un préalable à la bonne gouvernance. Elle doit mettre fin à l’impunité et quelque chose a déjà changé dans notre pays. C’est déjà un acquis formidable. Il est important que chacun réponde de ses actes. Je ne fais pas une lutte sélective, la justice n’est pas caporalisée », avait déclaré Patrice Talon, et pour Alimi Odoun cela devrait suffire à taire les polémiques au sujet de l’hypothétique ‘’lutte sélective, qui n’existerait que dans l’imaginaire de ennemis du décollage socioéconomique du Bénin. Alimi Odoun approuve également le renoncement au référendum, et salue ce pragmatisme du chef de l’Etat, qui accorde la priorité à la mise en œuvre de son programme d’actions. En somme, il reste convaincu, tout comme l’homme du nouveau départ, ‘’qu’en deux ans de gouvernance, beaucoup d’actions sont mises en œuvre avec des impacts considérables et que le Bénin avance’’.





Dans la même rubrique