Dépôt de dossiers pour les Communales de 2020 : Longue attente à la Cena…Attention aux faux pas

Angelo DOSSOUMOU 10 mars 2020

Plus que quelques heures avant la clôture des dossiers de candidature pour les communales du 17 mai 2020 et toujours rien de déposé à la Cena. Encore à l’étape des collectes et à des taux qui varient selon les chapelles politiques, tout est réuni pour le ballet habituel au cours des dernières heures qui précèdent le coup de sifflet final du président Emmanuel Tiando. Finalement, la dizaine de jours n’aurait servi à rien. Mais, il est à espérer que les partis politiques, éternels retardataires quand il s’agit de franchir cette étape à la Cena, ne s’en prendraient qu’à eux-mêmes dès qu’il s’agira de sanctionner avec la dernière rigueur les ‘‘fautes mineures’’.
Car, que nul n’oublie que le Code électoral en son article 44 fait état de ce que nul ne peut être candidat aux élections s’il ne remplit les conditions requises pour être électeur et pour être éligible. En plus, l’impression qui se dégage c’est que les partis, bien conscients que pour les élections communales, la vérification de la conformité des pièces et le contrôle de la recevabilité des listes de candidatures sont très fastidieux ne font rien pour faciliter la tâche à la Cena. Au contraire, ils se font le plaisir de surcharger, tous au même moment, une institution qui aurait sans doute gagné un temps précieux si dès les premiers jours du lancement du dépôt des dossiers, elle avait eu la possibilité de se mettre au travail.
Conséquence, dans ces conditions, il est très facile que le président Tiando et ses collègues laissent échapper des fautes. Pareils pour les partis politiques qui au lieu de composer avec l’anticipation, ont pris le risque des précipitations de dernières minutes. De toute façon, mercredi à zéro heure, dossiers bouclés ou pas, ce sera la fin du suspense et gare aux canards boiteux.





Dans la même rubrique