Désignation des représentants du Parlement au Cos-Lépi 2019-2020 : Les députés éliront leurs neuf représentants en plénière

Karim O. ANONRIN 13 août 2019

Les députés à l’Assemblée nationale éliront leurs neuf représentants au Conseil d’Orientation et de supervision pour la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) pendant la période de leur installation cette année jusqu’au 31 janvier 2020. Les neuf députés qui seront élus proviendront des deux groupes parlementaires présents au Parlement à raison de 5 députés du groupe parlementaire Union Progressiste (UP) et 4 députés du groupe parlementaire Bloc Républicain (BR) Ceci, conformément aux dispositions du Code électoral en son article 137 qui prévoit : « Le Conseil d’orientation et de supervision est composé de onze (11) membres désignés comme suit : cinq (05) députés par la majorité parlementaire ; quatre (04) députés par l’opposition parlementaire ; du Directeur général de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique ; du Directeur du service national en charge de l’état civil. Les députés sont désignés chaque année pendant la période de mise à jour à savoir du 1er juillet au 31 janvier. En tout état de cause, aucun député ne peut siéger plus de deux (02) fois dans le Conseil d’orientation et de supervision au cours d’une même législature ». Sans aucun doute et un peu plus tard, étant donné que la session extraordinaire sera clôturée ce jour même, leurs représentants dans les démembrements du Cos-Lépi toujours en conformité avec les dispositions du Code électoral en son article 148 qui prévoit : « …Chaque année et de façon ad hoc, il est créé par le Conseil d’orientation et de supervision, sur proposition de l’Agence nationale de traitement, une Commission communale d’actualisation. La Commission communale d’actualisation exerce ses compétences dans les limites du ressort territorial de la commune. Elle est composée de trois (03) membres dont : le responsable du service en charge de l’état civil et de la population de la commune ; un (01) représentant désigné par la majorité parlementaire ; un (01) représentant désigné par l’opposition parlementaire. Ils sont désignés en tenant compte des critères de compétence technique et de moralité. Ils doivent être résidents dans la commune ».





Dans la même rubrique