Destination Bénin : Aplahoué, commune aux innombrables potentialités économiques

25 novembre 2020

Désignée comme chef lieu du département du Couffo à la faveur du conseil des Minsitres du 22 Juin 2016, la commune d’Aplahoué avait déjà plusieurs atouts qui la mettait en position de favori par rapport à ce statut. En plus d’être la plus grande commune du Couffo, Aplahoué était aussi l’une des deux destinations privilégiées et facile à rallier dans la province du Sud-Ouest devenue ensuite département du Grand Mono qui prenait en compte les actuels départements du Mono et du Couffo.

À cette époque, la seule "grande voie" qui traversait le Grand Mono, permettait de rallier le Nord du Togo via Lokossa et Aplahoué en passant par Ouèdèmè et Dévé. C’est donc à ce titre que cette commune qui accueille le Président Patrice TALON et sa délégation au cours de cette 10è journée de sa tournée de reddition de compte, s’est ouverte très tôt à la modernité et a acceuilli bien des infrastructures et services de l’Etat. La proximité avec le Togo et le grand flux de commerçants qu’elle a drainé sur des générations successives en ont fait une importante zone commerciale. C’est d’ailleurs ce facteur qui a fait de Azovè, un véritable pôle économique du Bénin et la ville phare du département du Couffo. Ceci permet sans aucun doute de mieux comprendre comment le marché de Azovè est aujourd hui l’un des plus grands marchés du Bénin aux côtés de Dantopka, Malanville et Glazoué.

Avec ses 66 villages et quartiers de ville répartis sur une superficie de 915 km² que se partagent les arrondissements de Atomey, de Azovè, de Dékpo , de Godohou, de Kissamey, Lonkly et d’Aplahoué, cette commune est limitée au nord et au nord-est par la commune de Djidja, au sud par la commune de Djakotomey, à l’est par la commune de Klouékanmè et la commune d’Abomey et à l’ouest par la République Togolaise.
Si le richissime Keller FANTONDJI est resté pendant longtemps l’une des icônes de la puissance économique de cette commune, Aplahoué est aussi la commune de provenance de célébrités béninoises telles que Dahouè DOTO le créateur du Gogohoun, Stan TOHON le roi du Tchink Système qui y a ses origines maternelles ou encore Mohamed Aoudou, l’international béninois de footbal.

Sur l’échiquier politique, on peut retenir entre autres noms de cadres et personnalités politiques ressortissant de la commune d’Aplahoué, celui de l’honorable Richard Allossohoun, l’ex-Ministre Michel SOGBOSSI, le Général de Police Célestin GUIDIMEY et bien entendu, celui de Maxime ALLOSSOGBÉ qui en est l’actuel Maire.

Aplahoué est une commune cosmopolite avec une population majoritairement jeune au sein de laquelle les Adjas qui représentent l’ethnie dominante, partagent la légendaire hospitalité qui les caractérise avec les Fons, les dendis, les Baribas, les Yoms, les Lokpas et plusieurs autres ethnies, certaines du Nord Togo y compris. Le respect de la tradition et la pratique des religions endogènes continuent d’y avoir une très grande place et les populations de cette commune s’adonnent aux activités telles que le commerce, l’artisanat, la chasse, l’élevage et l’agriculture bien entendu. Les principales cultures vivrières pratiquées sont le maïs, l’igname, le manioc, le haricot, le mil et le sorgho tandis que le coton, l’arachide, le café en constituent les produits d’exportation.
L’impact de la mise en œuvre du PAG est plus que perceptible dans la commune d’Aplahoué. Commune bénéficiaire de l’un des 22 stades omnisports du premier lot d’infrastructures sportives en cours de réalisation dans le cadre du PAG, la commune d’Aplahoué a aussi été retenue pour accueillir dans la ville d’azovè l’un des 35 marchés modernes en cours de réalisation par le gouvernement du Président Patrice TALON. Mieux, alors que la route Lokossa-Dévé-Aplahoué-Frontière du Togo est déjà en train d’être revêtue de couches de bitume, la commune d’Aplahoué qui abrite la préfecture du Couffo est également en train de changer de standing grâce au projet asphaltage, fruit de la vision du Président Patrice TALON.

Signalons par ailleurs que c’est aussi cette commune qui abrite le célèbre barrage d’adjralala dont il est attendu beaucoup pour la poursuite de la glorieuse marche que le Bénin a amorcée vers l’autonomisation sur le plan de l’énergie électrique avec l’exploit que constitue la réalisation de la centrale de Maria Gléta 2.

Mais bien loin de tout cela, la commune d’Aplahoué a aussi un riche patrimoine culturel avec des mets qui rivalisent d’ardeur pour faire une sensation unique à qui choisit d’y goûter une fois. On peut retenir à ce titre, le « dékouchou » accompagné du « amin » ou la pâte blanche de maïs, le « gbahountchikudjobo » , le « wojagbou » , le « démin » ou encore le « dhafion » .

.





Dans la même rubrique