Diplomatie : La Secrétaire Générale de la Francophonie à Cotonou

23 septembre 2020

Louise Mushikiwabo, Secrétaire Générale de la Francophonie est attendue à Cotonou dans la soirée de ce mercredi 23 septembre 2020 pour une visite de travail de 72 heures. Elle sera accueillie par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Aurélien Agbénonci.

Lors de son séjour, la Secrétaire Générale de la Francophonie aura un tête-à-tête avec le chef de l’Etat, le Président Patrice Talon dans la matinée du jeudi 24 septembre. Puis cap sera mis sur le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération où elle tiendra une séance de travail avec les membres du Gouvernement pour la revue de la coopération entre le Bénin et l’OIF et scruter de nouveaux horizons. Dans l’après-midi du jeudi, Mushikiwabo sera à l’Agence de Développement de Sèmè City, au Campus numérique Francophone, au Centre d’incubateur de l’Université d’Abomey Calavi. Vendredi, la Secrétaire Générale de la Francophonie prendra contact avec les femmes entrepreneures de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (Ccib). Louise Mushikiwabo visitera la ville historique de Ouidah pour s’imprégner des projets touristiques mis en chantier dans le cadre du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag) et prendra part à l’exposition dans la Maison du Brésil.
Depuis son élection en octobre 2018, c’est la première fois que la Secrétaire Générale de la Francophonie foule le sol ouest africain. Et c’est le Bénin qui l’accueille. Cela témoigne d’une reconnaissance pour le rôle très important joué par le Bénin pour son élection à la tête de cette prestigieuse organisation. Cette visite s’effectue au moment où l’OIF célèbre ses cinquante ans d’existence, et les manifestations prévues à Niamey au Niger, sont reportées en 2021 à cause de la situation sanitaire internationale préoccupante due à la Covid19. La coopération entre l’OIF et le Bénin remonte en 1970. Le Dahomey faisait partie des 21 pays qui ont signé à Niamey au Niger le 20 mars 1970 la convention créant l’Agence de Coopération technique et culturelle (Acct), devenue plus tard Organisation internationale de la Francophonie (Oif).





Dans la même rubrique