Discours sur l'état de la Nation : Les engagements de Talon pour contrer le terrorisme

Isac A. YAÏ 30 décembre 2021

L’exercice est constitutionnel. Patrice Talon s’est prononcé hier sur l’état de la Nation. Ainsi, dans son tout premier discours devant les députés depuis sa réélection en avril 2021, le chef de l’Etat a évoqué deux principaux défis à relever dont les attaques terroristes survenues ces dernières semaines dans le nord-ouest du Bénin. Epargné jusque dans un passé récent, le Bénin vit depuis une certaine période, les incursions terroristes dans sa partie septentrionale. Outillé pour prévenir ces attaques, l’armée béninoise doit désormais faire face à la réalité. Mais dans son discours devant la représentation nationale, le chef de l’Etat a fait savoir que le Bénin s’est préparé pour contrer ces incursions terroristes. « Du point de vue sécuritaire, nous le savons tous, ces dernières années, nous avons engagé des réformes et consenti des investissements importants pour équiper nos Forces de défense et de sécurité, afin de garantir davantage la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue de notre territoire. Ce que beaucoup ne savent pas par contre, c’est que depuis deux ans au moins, nous avons déployé un important dispositif de prévention dans nos communes frontalières où la menace terroriste, en raison des développements observés dans des pays limitrophes, est forte ; tant le phénomène a pris de l’ampleur dans certains des pays voisins », a-t-il révélé. Cette anticipation a donc permis de contrer toutes les velléités d’incursion terroriste sur le territoire béninois et de procéder à des arrestations justifiées.

Le renforcement des forces de défense et de sécurité
Malgré toutes les précautions prises, le Bénin a été éprouvé à plusieurs reprises avec des morts des deux côtés (terroristes et armée béninoise). Il faut donc changer de fusil d’épaule pour mieux défendre l’intégrité du territoire et assurer la sécurité des personnes et des biens. A cet effet, Patrice Talon a rassuré les députés que des investissements seront faits pour renforcer les forces de défense et de sécurité. « A cet égard, le Gouvernement prend déjà des mesures fortes et poursuivra les investissements nécessaires pour que notre dispositif soit renforcé en moyens tant humains, logistiques que technologiques, afin que ce genre d’incursion sur notre territoire ne puisse continuer. Vous l’aurez compris, les capacités opérationnelles de nos Forces de défense et de sécurité seront considérablement renforcées. Les moyens leur seront donnés à suffisance pour leur permettre d’assurer la protection optimale du pays tout entier, de sorte que, même dans leurs propres rangs, il n’y ait pas d’autres victimes. Dans la même logique, la coopération avec les pays limitrophes sera accrue pour mutualiser les moyens de prévention et de lutte », a-t-il rassuré.
En somme, « vigilance » et « détermination » doivent désormais caractériser chaque Béninois. Pour que loin des guéguerres et clivages politiques, le peuple béninois puisse s’unir pour faire face à l’ennemi commun que sont les terroristes. La maîtrise de ce fléau est une condition sine qua non pour continuer la marche vers le progrès et le mieux-être tant souhaité par tous.





Dans la même rubrique