Election présidentielle inclusive : Le duo Kohoué-Agossa installe la machine de la Dynamique Restaurer la Confiance du Couffo

La rédaction 15 mars 2021

Dimanche 14 mars, le candidat Corentin Kohoué et son colistier Iréné Agossa ont installé le Comité de campagne du département du Couffo. Occasion pour le duo de la Dynamique Restaurer la Confiance de rappeler sa vision politique.

Femmes, jeunes et sages du Couffo ont fait le déplacement à Houegamey dans la commune de Djakotomey pour découvrir et applaudir le duo Corentin Kohoué - Iréné Agossa. Dans une ambiance festive, les populations du Couffo ont tenu à féliciter le duo pour avoir relevé le défi de la candidature. "Votre candidature est l’illustration que vous avez un sens politique des grands hommes d’Etat. C’est votre vision qui sauvera notre pays...", a déclaré le président du Comité d’organisation de cette rencontre, Jean Daniel Dènou.
"Je suis né à Dogbo... Je suis un fils du Couffo", a dit d’entrée Iréné Agossa, pour illustrer sa proximité affective avec le département du Couffo. Il a renouvelé le vœu de la Dynamique Restaurer la Confiance de réaliser l’alternance à l’issue de la présidentielle. "Le Couffo peut être fier de son fils, le Président Corentin Kohoué. Il a l’expérience pour mener le combat et le gagner !", a-t-il renchéri, sous les acclamations d’une foule enthousiaste.

Après son speech en langue Adja ponctué d’allégories de la culture locale pour rappeler qu’il est bien chez lui, le natif du Couffo a invité ses frères et sœurs à "donner le bon exemple, en travaillant avec stratégie et dans la paix". "Votre présence ici est déjà la preuve que vous êtes prêts ! Je vous en remercie", a-t-il rajouté. Après la cérémonie publique, le candidat a rencontré certains représentants des communes afin de discuter des stratégies particulières à certaines zone.
A noter que Hilaire Dogbloé, membre du Bureau Politique de la FCBE a publiquement annoncé son soutien au duo Kohoué-Agossa.
Rappelons que l’investiture du duo est prévue pour ce samedi 20 mars 2021 dans la ville d’Allada. Un grand moment politique, annoncent les organisateurs.
Marina HOUNNOU





Dans la même rubrique