Elections communales et municipales : Des partis dos au mur à la Cena

Arnaud DOUMANHOUN 13 mars 2020

Ça grince à la Cena ! Seulement deux des neuf partis politiques ayant déposé leurs dossiers à la Commission électorale nationale autonome (Céna) ont déjà obtenu leur récépissé provisoire. Il s’agit du Bloc Républicain (BR) et de l’Union Progressiste (UP). Le précieux sésame fut remis à l’honorable Robert Gbian pour le compte du BR et à Christelle Houndonougbo en ce qui concerne l’UP. Ainsi, sur les neuf formations ayant manifesté leur volonté à prendre part aux élections communales du 17 mai prochain, sept continuent de grincer leurs dents au siège de la Commission électorale à Cotonou. Et pour cause, des dossiers mal ficelés.
Au moment où nous mettons sous presse, les représentants des partis Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) et du Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) ont les doigts croisés. Car, l’examen de leurs différentes pièces est terminé et la plénière des commissaires de l’institution attendue pour validation et délivrance du récépissé provisoire.
Quant aux formations politiques : l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN), le Mouvement Populaire de Libération (MPL), le Parti pour l’Engagement et la Relève (PER), le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) et le parti Force Cauri pour le Développement du Bénin (FCDB), elles traînent encore les pas dans la Cour de la commission électorale. Et la question la plus évidente, pourquoi attendre le dernier jour du dépôt des dossiers pour se donner tant de mal ?





Dans la même rubrique