Elections législatives du 28 avril dernier : La Cena évalue le scrutin à Parakou

La rédaction 16 juillet 2019

Trois mois après les élections législatives qui ont consacré la 8ème législature, la Commission électorale nationale autonome (Cena) est passée en mode bilan. Cet atelier d’évaluation qui a démarré hier et prend fin jeudi prochain à Parakou, va se pencher sur les goulots d’étranglement liés auxdites élections. L’objectif principal de cet atelier est d’amener les participants composés essentiellement des parties prenantes au processus électoral, à procéder à l’évaluation objective de l’élection des membres de l’Assemblée Nationale. En clair, il s’agira pour l’ensemble des acteurs conviés aux travaux de relever non seulement les points forts de la préparation, de l’organisation et du suivi opérationnel de ces élections mais aussi et surtout de relever les dysfonctionnements et faiblesses notés le long du processus histoire de dégager les acquis ou leçons apprises et finir par formuler des propositions et recommandations nécessaires pour la pérennisation des acquis. Le président de la Cena, Emmanuel Tiando a mis un accent particulier sur les résultats attendus qui selon lui se résument en quatre points essentiels. Il s’agit de relever les points forts de la préparation, de l’organisation et du suivi opérationnel du scrutin du 28 avril 2019, d’identifier les dysfonctionnements et faiblesses du processus en ce qui concerne le cadre juridique et le déroulement, de tirer des grandes leçons en vue de l’amélioration du système électoral Béninois et de faire des propositions et formuler des recommandations pertinentes et applicables.

L’autorité de la ville hôte Charles Toko, dans son message, s’est réjoui du choix porté sur sa ville et a clairement affiché sa grande satisfaction de la qualité des acteurs conviés à cet atelier et garde de ce fait espoir que des assises sortiront des recommandations et propositions idoines qui aideraient à coup sûr à corriger à courts moyen et long termes les imperfections relevées et dans la mesure du possible aller à la relecture de nos textes électoraux. Le représentant du Préfet du Borgou Sanni Baye a salué l’engagement et la détermination du président Emmanuel Tiando et a décerné un satisfecit à toute l’équipe de la Cena pour le travail abattu. A l’occasion, l’assistance a eu droit à 8 communications qui ont abordé aussi bien les aspects technique, logistique, juridique que financier. Placées sous la supervision générale de la vice-présidente de l’institution, ces communications seront ponctuées par des travaux de groupes et des débats assortis d’un rapport général.

Moudachirou AKAKPO (Bureau régional Parakou)





Dans la même rubrique