Energie et accès à l’eau potable : Talon promet satisfaire les Béninois d’ici 2023

Fulbert ADJIMEHOSSOU 26 mars 2021

D’ici 2023, tous les Béninois devraient avoir accès à l’eau potable. Il en sera de même, quasiment dans le même délai pour ce qui concerne l’autonomisation énergétique. C’est une promesse du Chef de l’Etat Patrice Talon, candidat à sa propre succession. Il l’a dit ce vendredi aux milliers de jeunes dans son intervention lors du lancement de la campagne électorale du duo Talon-Talata à la salle rouge du Palais des congrès. Et il a une raison pour ça : « La première chose qui manque aux Béninois, c’est l’eau », constatait-il il y a cinq ans, avant son élection. D’où le pari de l’accès universel pour 2021.
Ainsi, pour le quinquennat qui tire à sa fin, plus de 500 milliards de Francs CFA ont été mobilisés, portant le taux de desserte à 70%. « Nous avons pu amener le nombre de personnes ayant accès à l’eau potable de moins de 50% à 70% », a-t-il martelé. Mais aux populations qui souffrent encore de l’accès difficile au liquide vital, le candidat Talon fait la promesse suivante : « tous les Béninois auront de l’eau potable au plus tard 2023 ».
Faut-il le souligner, dans le projet de société du duo Talon-Talata il est prévu des infrastructures de production et de distribution de l’eau, la mutualisation de la gestion des ressources en eau, l’installation d’un laboratoire de contrôle de la qualité de l’eau potable et un centre de formation aux métiers de l’eau.
Le même engagement est attendu au profit du secteur de l’énergie. Il entend continuer la dynamique pour atteindre l’autonomisation énergétique à travers entre autres la construction d’une nouvelle centrale de 143 MW à Maria Gléta. « A la date d’aujourd’hui, le Bénin est en train d’être indépendant en matière d’énergie. Ce n’est pas encore ça. Il reste encore deux, trois ans pour que le courant soit partout, avec une stabilité », promet le candidat Talon, sous le regard attentif des étudiants dont les attentes étaient portées par un de leurs camarades de l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature (Enam).





Dans la même rubrique