Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Enseignement supérieur : Le Gouvernement met fin à l’élection des autorités universitaires

JPEG - 380.3 ko

Plus d’élection des autorités rectorales dans les universités nationales du Bénin, du moins Jusqu’à l’examen de la nouvelle gouvernance des établissements publics d’enseignement supérieur par le Conseil national de I‘Education. Ainsi en a décidé le Gouvernement à travers le décret 2018-441 du 20 septembre 2018 portant mesures transitoires de la mise en œuvre de la réforme de la gouvernance des universités publiques du Bénin. Cette décision met fin au cycle de démocratisation que connaissent les universités publiques depuis 2008, avec les premières élections rectorales. Mais pour en arriver là, il a fallu de rudes batailles avec en toile de fond une paralysie répétée des campus par les syndicats des enseignants du supérieur et les organisations d’étudiants. Une démocratie dans les universités, n’est pas non moins problématique. Une décennie après, les universités sont toujours à la quête d’un meilleur mode de gouvernance.

Fin de la démocratisation ?
Si les syndicats des enseignants considèrent la démocratisation comme un acquis ‘’intouchable’’, les gouvernants ne voient pas les choses ainsi. Dans le cadre des réformes prévues, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs) n’avait pas exclu la possibilité de revoir le mode de gouvernance. Le diagnostic présenté faisait cas du non fonctionnement des Conseils d’Administration prévus dans les AOF des UNB ; la non maitrise par l’Etat des besoins réels des universités tant en investissements que pour leur fonctionnement. La suspension de l’élection des dirigeants des universités nationales du Bénin n’est donc pas surprenante. Ce qui pourrait l’être et qui ne fera pas peut-être l’unanimité, c’est l’option de la nomination des dirigeants. Mais en attendant, les autorités universitaires en fin de mandat sont donc maintenues à leurs postes.

25-10-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

Editorial : Cena, sérénité fragilisée !
15-03-2019, Angelo DOSSOUMOU
Ad ’hoc, la Cena modèle partout en Afrique était déjà pour les Béninois une fierté démocratique. Mais puisqu’ils la voulaient irréprochable et à l’abri (...) Lire  

Editorial : Embûches sur la route du 28 (...)
12-03-2019, Angelo DOSSOUMOU
L’opposition face à son destin
11-03-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Chasse aux Voyous !
11-03-2019, Alassane AROUNA
En toute sincérit : Battue pour adultère (...)
8-03-2019, Naguib ALAGBE
En vérité : Le parlement à la rescousse
7-03-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3150

Discours du président Emmanuel Tiando : La CENA situe les (...)
15-03-2019, La rédaction
Depuis la publication le 5 mars dernier des partis retenus par la Cena pour prendre part aux élections législatives (...)  

Construction et exploitation d’un système de transport des (...)
15-03-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Moins de deux mois après la signature de l’accord bilatéral pour construction et l’exploitation d’un système de (...)  

Insécurité dans le septentrion : Un mort et 75 millions Fcfa (...)
15-03-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les malfrats sont encore fait parlerd’eux dans le Nord du Bénin. Sur la voie Inter Etat Parakou- N’Dali, à la sortie (...)  

Le Commissaire Freddy Houngbédji explique son refus de donner les (...)
15-03-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Je voudrais pour ma part relever l’amalgame faite entre la convocation de la Cena à la Brigade criminelle et le (...)