Etat de la démocratie au Bénin : La mission de l'APF rassurée

Karim O. ANONRIN 6 février 2020

Les membres de la délégation de l’Assemblée Parlementaire Francophone (APF) arrivés au Bénin dans la soirée du dimanche dernier ont achevé leur mission le mardi 4 février dernier par une conférence de presse donnée au Novotel Orisha à Cotonou. Ceci, après avoir été reçus par le président de la République du Bénin, le président Patrice Talon dans la même journée et après d’autres rencontres avec les responsables des partis politiques et les responsables des organisations de la société civile béninoise. Au cours de la rencontre avec le président Patrice Talon, les membres de la délégation de l’APF ont été entretenus sur les différents évènements qui ont prévalu pendant la période électorale des législatives de 2019 et sur la résolution de cette crise politique grâce à la tenue du dialogue politique des 10, 11 et 12 octobre 2019. A sa sortie de cette audience à laquelle a pris part le président de l’Assemblée nationale du Bénin, Louis Gbèhounou Vlavonou, le président de l’APF, Amadou Soumahoro, président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, a reprécisé les raisons de la mission qu’il a conduite au Bénin. « …À la faveur des élections législatives, beaucoup de choses ont été relayées par les réseaux sociaux et la presse internationale. Nous avons décidé à l’Assemblée Parlementaire Francophone (APF) de venir constater nous-mêmes afin de faire notre propre opinion. Je remercie le Président Talon qui a fait montre d’une disponibilité légendaire. Rares sont les chefs d’Etat qui consacrent près de 2 heures d’horloge à une délégation. Il n’y a pas eu de question tabou. Nous avons vu un président qui a une vision pour le Bénin et pour les générations futures. Nous sommes venus faire valoir les principes de l’Afrique qui sont l’approfondissement de la démocratie et le soutien aux assemblées francophones », a déclaré Amadou Soumahoro.
- Le Parlement a joué sa partition dans la réussite de la mission de l’APF
Déjà le lundi 3 février 2020, la mission en question a tenu une séance de travail avec les membres de la section béninoise de l’APF. C’était à la salle polyvalente du Palais des gouverneurs à Porto-Novo, siège du Parlement du Bénin. Ce fut une journée laborieuse qui a commencé par un tête-à-tête entre le président Amadou Soumahoro et son homologue du Bénin, le président Louis Gbèhounou Vlavonou. Comme l’a dit le président Amadou Soumahoro le lendemain après l’audience que le président Patrice Talon, a accordée aux membres de sa délégation, la visite de la délégation de l’Assemblée Parlementaire Francophone (APF) a pour but de s’imprégner de l’état de la démocratie béninoise citée en exemple depuis maintenant trois décennies en Afrique et même dans le monde. Mais le président Louis Gbèhounou Vlavonou, a tenu à rassurer ses hôtes sur le retour à une stabilité politique axée sur le bon fonctionnement des institutions de la République dont le Parlement. « …Au-delà d’une mission, je constate que c’est une rencontre de la famille francophone, une rencontre qui permettra de comprendre ce qui s’est réellement passé sur le terrain en dehors des journaux nationaux, internationaux et des réseaux sociaux. Vous constaterez que les évènements qui ont précédé ou succédé aux dernières élections législatives sont conjugués au passé et que beaucoup d’initiatives ont été prises depuis lors pour la cohésion sociale et l’apaisement politique. Vous constaterez que le Bénin a toujours gardé son hospitalité légendaire et notre souhait est qu’à la fin de la mission, vous restez encore quelques jours pour vous en rendre compte… », avait annoncé le président Louis Gbèhounou Vlavonou. Il faut noter que la délégation de l’APF a aussi rencontré le Garde des sceaux, Ministre de la justice et de la législation du Bénin, Sévérin Quenum et le Président de la Cour suprême du Bénin, Ousmane Batoko.





Dans la même rubrique