Formation des élus communaux et cadres administratifs du Plateau : L'Union Progressiste renforce les capacités de ses membres

Karim O. ANONRIN 28 décembre 2020

Les élus communaux et cadres administratifs de l’Union Progressiste (UP) du département du Plateau étaient en formation le samedi 26 décembre dernier à Ko-Koumolou dans la Commune d’Ifangni. Il s’agit d’une formation organisée avec l’appui du président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou, membre du bureau politique de l’UP et qui a connu la présence du président Antoine Kolawolé Idji, ancien président du Parlement, Coordonnateur UP du Plateau et membre du bureau politique de l’UP et du député Razack Abiossè. Venus des Communes de Kétou, de Pobè, Adja-Ouèrè, Sakété et Ifangni, les participants ont pu échanger autour des thématiques telles que ’’l’état de l’UP dans le Plateau’’, ’’les stratégies et pratiques d’une bonne gestion du conseil communal’’ et ‘’l’orientation politique du parti dans les cinq communes du département du Plateau’’. Avant les travaux proprement dits, les présidents Antoine Kolawolé Idji et Louis Gbèhounou Vlavonou ont adressé chacun des messages d’espoir aux conseillers communaux et cadres présents« ...N’ignorant pas les difficultés qui sont les vôtres, nous serions restés indifférents à ces différentes rencontres que vous aviez eues avec le Chef de l’État. Et c’est pour cela que revenus à la base, nous qui sommes les différents responsables au niveau départemental, avons jugé nécessaire et utile de recentrer tous ces problèmes et de les décliner de façon à les aborder de manière concrète et de façon générale. C’est à cela que nous vous invitons… », a dit le président Louis Gbèhounou Vlavonou. « …Ayez l’esprit ouvert. Ayez l’esprit dégagé de toutes interprétations tendancieuse et ayez surtout la franchise qui nous permettra de mieux aborder ces problèmes, de mieux anticiper et de sortir de notre formation encore plus ragaillardis, encore plus déterminés pour l’enracinement de notre parti au niveau du Département du Plateau… », a t-il ajouté.
Le président Antoine Kolawolé Idji quant à lui a mis l’accent sur le rôle que doivent jouer les elus communaux pour faire triompher les ideaux de l’Union Progressiste dans le Plateau. « …Dans trois mois, nous irons aux élections qui vont déterminer l’avenir du Bénin. Quelle est la part que vous voulez prendre dans ce combat. Vous ne pouvez pas garder des rancœurs, des écueils, des blessures dans vos maisons, dans vos communes et dire que vous allez réussir l’élection présidentielle (…) Donc cette question d’organisation de l’Union progressiste pour que celle-ci triomphe au niveau du département retiendra l’attention au cours de notre conclave. Le département du Plateau n’est pas un petit département. C’est un grand département parce que vous mêmes, vous êtes grands. Mais si vous gardez des pratiques d’un autre temps, et que vous ne faites pas les choses de façon concertée et consensuelle ; si les préoccupations d’un conseil communal se limitent aux perdiems et aux prestiges et égos personnels du Maire, nous n’avancerons pas… », a t-il dit. Il faut noter que les travaux ont été sanctionnés par un communiqué final et des directives pour une gestion participative des conseillers communaux dans les Communes de Sakété, de Kétou et d’Adja-Ouèrè, dirigées par des Maires UP. Par ailleurs, le parti a enregistré l’adhésion de deux mouvements de jeunes précédemment membres du Parti du renouveau démocratique (PRD).





Dans la même rubrique