Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gestion axée sur les résultats dans l’enseignement supérieur : Attanasso assigne des cahiers de charges à ses collaborateurs

La ministre de l’enseignement supérieur, Marie Odile Attanasso a délivré hier, des lettres de missions à ses collaborateurs dans le cadre de la bonne exécution et d’un meilleur suivi-évaluation du Plan de travail annuel (Pta) 2018. Une approche managériale qui vise à rappeler les cadres à plus de responsabilité, à jouer leur partition dans la qualité de la contribution de ce département à la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement (Pag).

JPEG - 380.3 ko

« Pour 2017, notre sous-secteur a atteint un taux d’exécution physique de 86, 17%, ce qui est en dessous des 100% fixés. Des efforts supplémentaires doivent donc être consentis pour améliorer nos performances. Je vais une fois encore, vous mettre devant vos responsabilités respectives en remettant, à chacun de vous, sa lettre de mission en tant que gestionnaire de crédits… ». Tels ont été les mots de Marie Odile Attanasso, ministre de l’enseignement supérieur, à l’endroit de ses Directeurs techniques et autres gestionnaires de crédits.
Au nombre des défis à relever pour le compte de l’exercice budgétaire 2018, on retient entre autres, la modernisation des universités publiques à travers l’augmentation, le renforcement et l’équipement des infrastructures nécessaires à la mise en œuvre de la carte universitaire, le recrutement en nombre significatif du personnel enseignant, le développement de la recherche scientifique et de l’innovation, le renouvellement et l’amélioration du contenu et de la qualité des formations données aux étudiants afin de garantir leur employabilité à leur sortie, la mise en place de la Cité internationale de l’innovation et du savoir. La ministre de l’enseignement supérieur a saisi l’occasion pour délivrer trois lettres de félicitations aux cadres les plus méritants pour le compte de l’exercice 2017. Il faut noter que pour le Pta 2018, le budget est de 85.982.776.000 dont 35.500.000.000 pour le programme d’investissement public.
Mickaël VOGBE (Coll.)

13-03-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Salve d’applaudissements pour le Cos-Lépi. Pour une fois, les députés commis à la tâche d’actualisation du fichier électoral ont accompli leur mission (...) Lire  

Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une référence malgré tout !
15-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : De la parole à l’acte !
15-01-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3030

Gestion de la campagne de transhumance 2018-2019 : Le Conseil (...)
17-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
La Police républicaine ne sera pas seule à faire face à l’épineux problème de la transhumance notamment pour le compte de (...)  

Réserves sur l’impartialité de la Cena permanente : Yayi remet en (...)
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il voit le mal partout. Depuis qu’il n’est plus aux affaires, l’ancien président Boni Yayi a chaussé ses godasses (...)  

Litige domaniale à Womey (Abomey-Calavi) : Des mesures (...)
17-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Faire procéder à toutes investigations destinées à établir la régularité des titres de propriété en présence et prendre (...)  

Procès Icc-services : La vérité des chiffres et les déboires de (...)
16-01-2019, La rédaction
La 16e journée du procès Icc-services a été marquée essentiellement par la suite de la déposition de Sévérine Lawson. (...)