Gouvernance locale : Reprise des élections à la mairie de Parakou le Vendredi 7 août

Bergedor HADJIHOU 5 août 2020

Après l’invalidation par la Cour suprême du siège du conseiller municipal Fcbe Ousmane Traoré, l’élection du maire sera reprise ce mercredi. A moins d’un revirement spectaculaire, le conseil municipal convoqué par le préfet du Borgou Djibril Moussa Maman Cissé verra le parti Fcbe perdre le perchoir.

Aboubacar Yaya parviendra-t-il à conserve son poste ?

Tous les regards sont tournés vers Parakou. Vraisemblablement, la cité des Kobourou aura un nouveau maire. Pour se conformer à l’arrêt de la cour suprême en date du 16 juillet 2020, le préfet a déjà pris toutes les dispositions pour reprendre l’élection le vendredi 07 juillet 2020. Jusqu’ici contrôlé par la force cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) grâce à une petite avance d’un siège sur l’ensemble des partis de la mouvance, la majorité exigée par le code électoral a rabattu les cartes. En l’état actuel des choses, la mairie de Parakou compte 32 sièges répartis ainsi que suit : Bloc Républicain : 12 conseillers. Union Progressiste : 04 conseillers et Fcbe : 16 conseillers. A égalité avec les partis de la mouvance réunis, le parti du maire Aboubacar Yaya devra soit débaucher, soit croire en une hypothétique confiance des élus du camp d’en face. Schéma improbable quand on sait que le chef de l’Etat n’est pas favorable à la thèse de l’alliance entre mouvance et opposition. La Fcbe n’est donc plus maître de son destin. Tout ce qu’il peut espérer, c’est se maintenir à l’issue d’un accord de gouvernance locale pour la désignation de l’exécutif municipal. Autre cas de figure : chaque parti se positionne pour la reconquête des différents postes en présentant ses candidats. Le parti qui a le plus de voix, rafle la mise.





Dans la même rubrique