Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Haute Cour de Justice du Bénin : Marie-Cécile de Dravo Zinzindohoué élue présidente à l’unanimité

JPEG - 199 ko

La Haute Cour de Justice du Bénin a une nouvelle présidente. Elle a pour nom Marie-Cécile de Dravo Zinzindohoué. Elle a été élue ce lundi 25 juin 2018 à l’unanimité par ses pairs au siège de l’institution à Porto-Novo suite à un vote dirigé par le doyen d’âge, Ousmane Batoko, président de la Cour suprême. Ceci, conformément aux dispositions de l’article 7 du Règlement intérieur de l’institution qui stipule : « L’élection a lieu en présence des treize (13) membres de la haute Cour de Justice, à la majorité absolue, au scrutin uninominal, secret et écrit. En cas d’absence d’un ou de plusieurs membres, l’élection a lieu dans les soixante douze (72) heures sur convocation du doyen d’âge. Dans tous les cas, l’élection a lieu en présence d’au moins neuf (09) membres. Sont considérés comme membres votants ceux qui votent pour ou contre le candidat ». Même les députés juges représentants l’opposition parlementaire ont voté pour la seule candidate Marie-Cécile de Dravo Zinzindohoué. Sur les 13 membres de l’institution, il y a quand même un absent en la personne du député-juge Janvier Yahouédéou. Les raisons de son absence ne sont pas encore connues. La présidente Marie-Cécile de Dravo Zinzindohoué remplace à ce poste Marcelline Claire A. Gbèha Afouda. Rappelons que conformément aux dispositions de l’article 135 de la Constitution du 11 décembre 1990, la Haute Cour de Justice est composée des membres de la Cour Constitutionnelle, à l’exception de son Président, de six députés élus par l’Assemblée Nationale et du Président de la Cour Suprême. Ainsi, les nouveaux membres de la Haute Cour de Justice ont pour noms Sylvain Nouwatin, Cécile de Dravo Zinzindohoué, André Katari, Razack Amouda, Moustapha Fassassi, Rigobert Azon représentant la Cour constitutionnelle, Benoît Dègla, Edmond Zinsou, Adam Bagoudou, Valentin Djènontin, Janvier Yahouédéou, René Bagoudou représentant le Parlement et Ousmane Batoko représentant la Cour suprême.

QUI EST MARIE-CECILE de DRAVO ZINZNDOHOUE ?
Née le 10 mars 1956 à Pointe-Noire (Congo-Brazzaville), Cécile Marie-José de Dravo épouse de Me Abraham Zinzindohoué, président du parti de la Renaissance du Bénin, aile dissidente.
Elle a été désignée par le Chef de l’Etat, le président Patrice Talon pour siéger à la 6ème mandature de la Cour constitutionnelle. Détentrice d’un doctorat en droit public, elle est professeur assistante de droit dans les universités du Bénin. Elle a été aussi commissaire-priseur près des cours d’appel du Bénin ; chef de département de la formation continue et ancienne conseillère technique et juridique au ministère de l’environnement (2012-2016).
Juriste de haut niveau, Cécile de Dravo épouse Zinzindohoué est membre du bureau politique du parti de la Renaissance du Bénin (aile Zinzindohoué) dans lequel elle occupe le poste de chargé des questions juridiques à côté de son époux, Me Abraham Zinzindohoué, le président dudit parti.

CURRICULUM VITAE :
Mme de Dravo-Zinzindohoué Cécile Marie José
Née le 10 Mars 1956 à Pointe Noire (Congo-Brazzaville)
Mariée
Docteur en Droit
Commissaire-Priseur près Cours d’Appel du Bénin Juriste de Haut Niveau
Personnalité

DIPLOMES ET FORMATIONS :
• Doctorat en Droit, Université de Reims Champagne Ardennes (France).
• Attestation de succès à l’exercice de charges de Commissaire-Priseur
• Certificat de participation à la formation en Normes Internationales du Travail pour les juges, juristes et professeurs de droit. Turin, (Italie).
• Attestation de formation en Droit communautaire du Travail OHADA, (Abidjan, Côte d’Ivoire)
• Diplôme d’Université de 3ème Cycle en Communication et Management, Université d’Orléans (France)
• Diplôme de Formation des Cadres A1 du CEFAP : Spécialité : Administration du Travail et des Sciences Sociales, (Université Nationale du Bénin (UNB)
• Maîtrise ès Sciences Juridiques, (UNB)
• Baccalauréat Série A4, Lycée TOFFA 1er Porto-Novo

EXPERIENCES PROFESSIONNELLLES
Titulaire d’un Diplôme d’Administrateur des Cadres A1 du CEFAP et du Doctorat en Droit Public, transversale et polyvalente, j’ai eu le privilège d’avoir exercé dans l’Administration Centrale de l’Etat, dans l’Administration Universitaire et d’être en plus Enseignante-Chercheur à la Faculté de Droit et à l’ENAM de l’Université d’Abomey-Calavi.
En outre, titulaire de charge et de l’attestation d’aptitude à l’exercice de Commissaire-Priseur, je collabore avec la maison « Justice »en tant qu’auxiliaire de justice.
Dans l’Administration Universitaire (Université d’Abomey-Calavi et Université de Parakou) :

Professeur-Assistant de Droit
Chef Département de la Formation Continue de 2010-2015.
Directrice d’établissement universitaire : CPU (Centre des Publications Universitaires) ; 2012 à 2015.
Formatrice en Droit du Travail pour les Contrôleurs du Travail, projet BIT 2000.
Responsable du Programme de Formation des Administrateurs du Travail dans le cadre d’un projet BIT, ENAM, Université d’Abomey Calavi, 2003.
Dans l’Administration Centrale de l’Etat :
Conseiller Technique Juridique au Ministère de l’Environnement, de l’Habitat, et de l’Urbanisme (MEHU), 2012 à janvier 2016 ;
Chargée de Mission de feue Mme la Ministre AHOYO Véronique ; 1990 à 1993 au Ministère de la Fonction Publique, du Travail et des Affaires Sociales.
Chef Division du Service des Contentieux du Ministère de la Fonction Publique et des Affaires Sociales, de 1986 à 1987.
Dans l’Administration de la Justice
Commissaire-Priseur près les Tribunaux et Cours d’Appel du Bénin, titulaire de charge (2001)

EXPERIENCES INTERNATIONALES :
Expert -Consultante BIT :
Réalisation d’une étude nationale sur les Discriminations en matière d’emploi et de traitement au Bénin 2009.
Réalisation d’une étude nationale sur la Politique nationale en matière de Santé et Sécurité au travail 2014.
Pilotage des projets de formation du BIT à l’intention des Agents de l’administration du Travail.
Participation et communications aux fora (BIT) d’échanges sur le Genre et le travail décent, sur les Normes Internationales du Travail (Bénin, Burkina-Faso Sénégal, Italie).

AUTRES EXPERIENCES
Gouvernances électorales
Secrétaire Générale de la CENA pour l’élection présidentielle de 1996 ;
Membre CENA, coordonnatrice départementale ZOU/COLLINES pour les 1ères élections municipales de 2003,
Membre de la Commission Electorale Départementale du Littoral (1999), du Zou (2016).

TRAVAUX ET PUBLICATIONS :
Etude sur l’analyse de la législation et de la pratique nationale au Bénin relative à l’application des conventions (n° 155) sur la sécurité et la santé des travailleurs, 1981, (n°187) sur le cadre promotionnel pour la sécurité et la santé au travail, 2006 ;
Femme et recherche, (communication 2014) ;
Le dialogue social au Bénin : état des lieux et perspectives (communication 2013 ; 2014) ;

Femme, mère de la Renaissance Africaine, communication au colloque international sur la Renaissance Africaine, Abidjan, Côte d’Ivoire 2012 ;
Les relations professionnelles (cours) 2013 ;
Les salaires et accessoires au Bénin (cours) 2010 ;
Cadre juridique et judiciaire de la lutte contre les discriminations (communication), 2009 ;
Discriminations en matière d’emploi et de profession au Bénin, Etude Nationale BIT, 2009 ;
La mise en place d’un droit uniforme du travail dans le cadre de l’OHADA, Thèse de Doctorat en Droit, Université de Reims Champagne Ardenne, (France) 2009 ;
La mise en place d’un système de Communication dans une entreprise Béninoise, Mémoire de Diplôme de 3ème cycle d’Université d’Orléans en Communication et Management, 1993, (France) ;
l’action sociale en République Populaire du Bénin, Mémoire de fin de formation des cadres A1 du CEFAP, 1984, Cotonou ; Le système de stabilisation des exportations (STABEX) et le système Minier (SYSMIN) dans les accords ACP/ CEE, Mémoire de Maitrise es Sciences Juridiques, 1982.

26-06-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)