Hébergement des candidats au Hadj : Une nouvelle mesure pour soulager les pèlerins

Arnaud DOUMANHOUN 7 février 2019

Les candidats au Hadj ont de quoi se réjouir. Le gouvernement du président Patrice Talon vient de prendre une nouvelle mesure pour soulager les peines qu’ils endurent à chaque voyage pour la Mecque. « L’absence d’un espace adéquat d’accueil des pèlerins venant de l’intérieur du pays, en partance pour le Hadj, fait que les conditions de séjour et d’hébergement à Cotonou en attendant leur départ, sont difficiles ». Tel est le diagnostic qui a valu la prise de décision. Au terme du conseil des ministres de ce mercredi 6 février, le gouvernement en relation avec la communauté musulmane, a identifié un espace au quartier Akpakpa pour y réaliser des aménagements et ériger quelques bâtiments. A en croire le point fait par le ministre de la culture, Oswald Homeky, les travaux consisteront notamment en l’assainissement et au pavage de la cour, en la construction de bâtiments à usage d’hébergement des pèlerins, de local administratif, ainsi que de blocs de toilettes et de douches.
Le début du Hadj 2019 étant prévu pour le mois d’août, le gouvernement entend rendre le site disponible pour le mois de juin 2019.





Dans la même rubrique