Hier à la marina : Rencontre manquée entre Talon et Yayi

Arnaud DOUMANHOUN 21 novembre 2019

Un faux bon à la paix ! Boni Yayi ne s’est pas rendu au Palais de la République pour échanger avec son successeur, le président Patrice Talon. A sa descente de l’avion présidentiel Nigeria Air force, affecté à la délégation de la Cedeao qui l’accompagnait à Cotonou, pour être témoin de l’évènement, le leader charismatique des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) a changé d’itinéraire.
Alors que le chef de la délégation, l’ancien président nigérian, Abubacar Abdusalami et sa suite se sont rendus à la présidence, où l’ensemble de l’équipe dont l’ancien président Boni Yayi étaient attendue par Patrice Talon, le leader des cauris a préféré faire cavalier seul.
En vain, il sera espéré. Des indiscrétions, l’homme du Nouveau départ a déploré cette absence de son prédécesseur à un rendez-vous pourtant sollicité par ses soins. Car, selon le ministre de la communication, Alain Orounla c’est sur demande de Boni Yayi que Patrice Talon a ménagé son agenda. Pourquoi un faux bond à la dernière minute ?
Nul ne peut vraiment le dire. Toujours est-il que ce grand pas ne sera pas franchi pour la décrispation de la crise sociopolitique.
Il faut noter qu’après cette rencontre manquée, la délégation de la Cedeao présidée par l’ancien président nigérian, Abubacar Abdusalami est repartie de Cotonou avec Boni Yayi.





Dans la même rubrique