Indice 2021 d'ouverture sur les visas : le Bénin confirme sa place de leader africain en matière de libre circulation des personnes

6 janvier 2022

Le nouveau rapport Visa openness Index report 2021 a été publié par la Banque africaine de Développement. Il indique le maintien du Bénin à la première place au plan continental en matière d’attractivité et de facilités d’entrée dans le pays depuis 2018 soit durant 4 années consécutives (2018,2019,2020,2021).

Le Bénin est, pour la quatrième année consécutive , classé premier à l’échelle du continent africain en matière d’ouverture sur les visas, selon le rapport 2021 de l’Indice d’Ouverture sur les Visas en Afrique (IOVA). Cette consécration confirme, une fois de plus, la pertinence des réformes entreprises par le Gouvernement, depuis l’arrivée au pouvoir en 2016 du Président Patrice TALON, en vue de révéler le Bénin au monde entier et d’en faire un pays attractif pour les investisseurs et une destination touristique privilégiée.
Il est utile, à cet effet, de rappeler qu’à la prise de pouvoir en 2016 du Président Patrice TALON, le Bénin occupait la 31ème place, sur 55 en Afrique, selon le même classement. Après l’annonce, en janvier 2017, par le Président de la République, de la décision de suppression des visas pour les Africains qui souhaitent se rendre au Bénin pour un séjour n’excédant pas 90 jours, le Bénin a connu une légère progression dans le classement en se hissant à la 27ème place, selon le rapport 2017 de l’IOVA.
A partir de 2018, plusieurs réformes vont apporter une amélioration notable à la gestion des visas au Bénin et permettre une meilleure ouverture du Bénin au monde, notamment aux Africains. Il s’agit, entre autres réformes de l’instauration du visa touristique à l’arrivée, de l’institution d’un prix fixe pour tous les non Africains dont la durée du séjour au Bénin est inférieure à une semaine et de la mise en place de la plateforme de délivrance du visa électronique, accessible partout dans le monde via Internet à l’adresse URL https://evisa.gouv.bj.
Ces réformes ont directement propulsé le Bénin en tête du classement de l’IOVA dès 2018, à égalité avec la République des Seychelles. Ce bond significatif dans le classement est, sans conteste, la reconnaissance internationale de la pertinence des réformes opérées en la matière par le Gouvernement.
Depuis lors, en maintenant la constance dans le suivi des réformes qui, au besoin, sont améliorées avec le temps, le Gouvernement a réussi l’exploit de conserver la position de leader continental acquise par le Bénin successivement en 2019, 2020 et 2021. Ce classement, au-delà de ses retombées économiques, fait du Bénin un modèle et un défenseur convaincu de la cause de l’intégration africaine. En facilitant la libre circulation des personnes, le Bénin s’inscrit en droite ligne de l’Agenda 2063 de l’Union africaine dont l’Aspiration n°2 envisage « Un continent intégré, uni sur le plan politique et ancré dans les idéaux du Panafricanisme et la vision de la renaissance Africaine ».





Dans la même rubrique