Journée internationale de lutte contre la drogue : Sacca Lafia réaffirme l’engagement du Bénin contre les stupéfiants

Adrien TCHOMAKOU 26 juin 2020

« La santé pour la justice, la justice pour la santé ». C’est autour de ce thème que la communauté internationale célèbre ce vendredi 26 juin 2020 la Journée internationale de lutte contre la drogue. Instaurée le 7 décembre 1987 par l’Assemblée générale des Nations Unies, la Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues a pour but de renforcer l’action et la coopération aux échelons national, régional et international en vue de parvenir à une société affranchie de l’abus des drogues. C’est l’occasion pour renforcer la sensibilisation au grand danger que sont les drogues illicites pour notre société. Dans un contexte de lutte contre la Covid-19, le ministre de l’intérieur Sacca Lafia met un accent sur la santé. « En raison de ce que la drogue nuit gravement à la santé, le Gouvernement du Bénin a pris le ferme engagement de la combattre en incitant les institutions responsables de la justice pénale, de la santé et des services sociaux à apporter des solutions intégrées conformément aux conventions internationales relatives au contrôle des drogues, aux obligations en matière des droits de l’Homme et aux Odd », a-t-il déclaré. Il a tenu à rappeler que la drogue n’est pas que le cannabis, l’héroïne , la cocaïne ou les amphétamines dont la production, la consommation et le trafic sont formellement interdits. « La drogue, c’est aussi l’alcool, le tabac, la cigarette, le café, la cola, la chicha qui restent encore accessibles et sont par conséquent licites », a-t-il insisté.





Dans la même rubrique