Lancement du Budget du Ministère de l’Energie : Jean-Claude Houssou appelle les cadres à une gestion rationnelle

Fulbert ADJIMEHOSSOU 2 février 2018

Les cadres du ministère de l’Energie sont suffisamment renseignés pour une exécution sans faille du budget sectoriel de l’institution. Il a été organisé hier à leur intention un atelier d’appropriation et de lancement du Budget, gestion 2018. « Nous devons être à la hauteur de cette confiance en faisant tout pour que les objectifs qui nous ont été assignés soient atteints, suivant les critères qui ont été fixés et les orientations du Budget général de l’Etat, exercice 2018 », a martelé le Ministre Dona Jean-Claude Houssou. Et pour y parvenir, les cadres du Ministère de l’Energie ont procédé à un diagnostic du secteur, de la production à la maitrise de l’énergie en passant par l’électrification rurale. Au 31 décembre 2017, la mise en œuvre du Plan de travail annuel est caractérisée par une exécution physique de 62,29% et une utilisation des ressources de l’ordre de 35,89% base ordonnancement. Dans le même temps, des difficultés liées à la mise en œuvre tardive du Pta 2017 et à la non désignation à temps des coordonnateurs de projets ont été identifiées. cet état de choses sera corrigé en 2018 pour l’atteinte des objectifs. L’enjeu est de rendre disponible l’énergie pour susciter la croissance économique. « Notre département ministériel devra s’activer afin d’instituer un système énergétique largement autonome, compétitif et une fourniture d’électricité fiable », a souligné Jean-Claude Gbodogbé, Secrétaire Général du Ministère de l’Energie. Des lettres de mission et d’évaluation ont été remises aux responsables de structures, afin qu’ils aient à cœur la nécessité de relever les défis de l’année 2018.





Dans la même rubrique