Législatives 2023 : Le BR dans le starting-block, 6 autres en attente, le NFN out

11 novembre 2022

La Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) a fait ses observations aux différents partis politiques ayant fait leur déclaration de candidatures. Selon les sources proches de la CENA, le dossier de candidature du Bloc Républicain est sans reproche, celui de la Nouvelle Force Nationale est rejeté et les 6 autres partis ont reçu leurs lots de reproches. En attendant une remise officielle du récépissé définitif, le BR est sûr d’être présent aux législatives du 08 janvier 2023.

On connait le premier parti qui va être validé pour participer au scrutin du 08 janvier 2023. Après étude approfondie pièce par pièce des dossiers de déclaration de candidature de 8 partis politiques, un seul est sans reproche. Le Bloc Républicain n’a reçu aucune notification concernant d’éventuels reproches dans son dossier. Cela a été confirmé par le Vice-président du parti, Robert Gbian. Reçu sur Frissons Radio, le député a confié qu’« aucune observation n’a été faite au parti par la CENA » en ajoutant que cela « sous-tend que les dossiers sont sans faille ». Par contre le parti n’a pas encore reçu son récépissé définitif qui l’autorise à compétir. Mais les responsables du BR sont sereins et attendent l’appel de la CENA. « Le parti n’a aucun souci à se faire puisqu’il aura d’ici quelques heures, son récépissé définitif », rassure le général Gbian. En revanche un parti est déjà hors course. La Nouvelle Force Nationale de Gérard Avognon est disqualifiée par la CENA qui n’a donné pour l’instant aucune raison de cette disqualification.
Les autres partis au nombre de 6 ont reçu des notifications sur leurs dossiers de déclaration de candidatures. Il s’agit de l’Union Progressiste Le Renouveau (UPR), de la Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), du parti Les Démocrates (LD), de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN), du Mouvement des Elites pour l’Emancipation du Bénin (Moele-Bénin), du Mouvement Populaire de Libération (MPL). Ils disposent de 72heures à compter de ce jeudi pour corriger les imperfections. Ce n’est qu’après cette phase de correction par les partis que la CENA va statuer et annoncer la liste définitive des partis politiques qui iront aux législatives du 08 janvier 2023.
Ange M’poli M’TOAMA





Dans la même rubrique