Législatives de 2019 : A Kétou, Idji Kolawolé convainc des élus Fcbe à rejoindre l’UN

La rédaction 2 juillet 2018

Le cercle de l’Union fait la Nation s’élargit. Au regard de la confiance qu’elle inspire, cette formation politique ne cesse d’enregistrer de nouveaux adhérents. C’est le cas hier du ralliement des élus Fcbe de la Commune de Kétou à l’Un, suite à des pourparlers avec le député Antoine Idji Kolawolé. Cette adhésion a été effective au cours d’un déjeuner organisé au domicile du Président Kolawolé à Abomey-Calavi et qui a réuni un monde impressionnant de personnalités au nombre desquelles des leaders de l’opposition de la Commune de Kétou. Mais avant, il aura fallu persuader ces élus des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de la nécessité d’opérer le choix judicieux. Le Président Idji Kolawolé a su trouver les arguments pour les convaincre de ce que l’Union fait la Nation est aujourd’hui la formation politique la plus en vue et la plus organisée. Et c’est tout naturellement que les nouveaux adhérents ont accepté se rallier à l’Un pour épouser sa vision de développement. Malgré la forte pluie qui s’est abattue sur la ville d’Abomey-Calavi, le déjeuner a été marqué par la présence du préfet du Plateau, de Pascal Agbokpongbé, du suppléant de Séfou Fagbohoun, des leaders d’opinion, d’une quinzaine de conseillers sur les 25 que compte Kétou, des élus locaux, des représentants des jeunes et des femmes, sans oublier les notables. C’était également l’occasion d’échanger sur les stratégies à mettre en place pour une victoire certaine lors des prochaines échéances électorales. Le président Antoine Idji Kolawolé en a profité pour sensibiliser ses hôtes sur les réformes initiées par le président Patrice Talon afin de mettre définitivement le pays sur le chemin du développement. En cela, il a dévoilé les projets inscrits au Programme d’actions du gouvernement visant à sortir la Commune de Kétou de l’ornière. Pour ce faire, il invité ses hôtes à être les porte-paroles du Nouveau départ auprès de leurs frères et sœurs.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique