Législatives de 2019 : Les grandes lignes du calendrier électoral

Arnaud DOUMANHOUN 23 janvier 2019

La charpente est dévoilée. Des dates sont établies et pour les différentes étapes du processus, les acteurs sont fixés. La Commission électorale nationale autonome (Cena) a rendu public ce mardi 22 janvier 2019, ce qu’il convient d’appeler le calendrier électoral pour le compte de l’organisation du scrutin du 28 avril prochain. Au nombre des grandes dates, on note que la campagne s’ouvre officiellement le 12 avril et prend fin le 26 avril. Aussi, la Cena enregistre les déclarations de candidatures du 21 au 26 février. Il s’en suivra la phase de l’étude des dossiers, et la liste des déclarations de candidatures retenues sera publiée le 6 mars.
Le positionnement des partis politiques en lice sur le bulletin unique et la remise du spécimen sont prévus pour les 14 et 15 mars. Au terme du scrutin le 28 avril, le président Emmanuel Tiando et son équipe annoncent qu’ils tiendront dans le délai de 48 heures, soit le 30 avril, pour la publication des grandes tendances, de quoi déjà donner une idée de la configuration de la 8e législature. Mais il faudra attendre que les résultats définitifs soient proclamés par la Cour constitutionnelle conformément aux dispositions du code électoral. Ainsi, les travaux de dépouillement aux postes de vote, de compilation des résultats sous la supervision des coordonnateurs d’arrondissement, ainsi que leur centralisation se feront dans les délais requis pour qu’au soir du 30 avril, les Béninois soient fixés. Il faut noter que depuis hier, la liste des pièces à fournir pour ces élections législatives est disponible à la Cena.
Et pour la réussite du processus, la Cena entrevoit des rencontres d’échanges avec toutes les parties prenantes à savoir : partis politiques, autorités gouvernementales, médias, confessions religieuses, société civile… Il faut noter que l’enregistrement des candidatures aux postes d’agents électoraux se déroulera du 30 janvier au 30 mai 2019.





Dans la même rubrique