Loi de finances gestion 2023 : Plus de 45% du budget prévus pour le volet social

La rédaction 5 décembre 2022

Le gouvernement entend investir dans le social plus de 1.000 milliards de FCFA soit plus de 45% du budget prévu par la loi de finances gestion 2023. C’est ce qu’a indiqué Wilfried Léandre Houngbédji, secrétaire général adjoint du gouvernement et porte-parole du gouvernement à l’occasion de la séance d’échanges avec les professionnels des médias le vendredi 2 décembre 2022 à Cotonou. A l’en croire, le gouvernement met tout en œuvre pour accélérer les mesures sociales au cours de l’année 2023. Faut-il le rappeler, lors de son investiture, Patrice Talon, président de la République, a placé le mandat de son second quinquennat sous le signe du ‘’hautement social’’. Dans ce sens, nombre de réformes ont été entreprises. Il s’agit, entre autres, de l’Assurance pour le renforcement du capital humain (ARCH), le microcrédit Alafia placé sous l’égide de Fonds national de la microfinance (FNM) avec un taux d’intérêt de 4% pour six mois, la subvention des produits de première nécessité suite à la crise mondiale corroborée par la guerre russo-ukrainienne ayant entraîné la flambée des prix en l’occurrence celle des produits de première nécessité. Dans cette dynamique, le gouvernement, à coup sûr, doit impacter positivement le quotidien des béninois qui, face à la cherté de la vie, estiment toujours que demain n’est pas la veille du retour à la normale des propos « serrer les ceintures » tenus par le chef de l’Etat un peu après son avènement en 2016. C’est un ouf de soulagement que les populations attendent de pousser avec impatience.
Fidégnon HOUEDOHOUN





Dans la même rubrique