Lutte contre la corruption : 5 agents de la douane radiés

Arnaud DOUMANHOUN 26 septembre 2019

Maintenir le cap. Le président Patrice Talon a de nouveau réaffirmé sa détermination à enrayer le mal de la corruption, qui s’est profondément enraciné dans nos mœurs. Du moins, 5 agents de l’administration douanière viennent de faire les frais de cette rigueur qu’imprime le régime du Nouveau départ à la gestion du bien commun.
Au terme du conseil des ministres de ce mercredi 25 septembre 2019, des sanctions disciplinaires sont prononcées à leur encontre. A en croire le ministre de la communication, Alain Orounla le conseil a prononcé la radiation pure et simple desdits agents évincés par le rapport du Conseil de discipline. On retient globalement que parmi les 5 agents, il est reproché à 3 en poste à la recette d’Athiémé des fautes professionnelles graves, des déclarations non conformes, ayant généré un manque à gagner important au trésor public, tel que révélé par un contrôle de routine le 26 novembre 2018.
Quant aux deux autres, le rapport mentionne que l’un a abandonné son poste pour cause de toxicomanie tandis que l’autre a fait l’objet d’une condamnation en justice pour délit d’extorsion de fonds.
« Prenant acte de ce rapport, le conseil a prononcé, conformément aux textes en vigueur, la radiation de ces agents indélicats des effectifs du personnel des douanes. Il saisit l’occasion pour réaffirmer sa détermination à mettre fin à la prévarication et à l’impunité dans l’administration publique », a conclu le ministre de la communication, Alain Orounla.





Dans la même rubrique