Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lutte contre la corruption : L’Ex Dg Sonapra Jacob Ishola et 3 financiers écroués

JPEG - 66 ko

L’ancien Directeur Général de la Société Nationale pour la Promotion Agricole (Sonapra), Jacob Ishola et trois autres cadres de la structure ne sont plus libres de leurs mouvements. Il s’agit du Directeur commercial, Bio Seko Tabé ; du Directeur comptable et financier, El Hadj Moussa A. Mouhamadou ; et du Dacg Mama Gao Aliou. Ils ont été mis sous mandat de dépôt et incarcérés à la Prison civile de Cotonou dans le cadre de la procédure ouverte à leur encontre.
Des mandats de dépôts ont été décernés à l’encontre des mis en cause par le Procureur de la République, après plusieurs semaines d’auditions et celles d’hier. Après s’être présentés hier donc devant le juge des libertés, l’Ex Dg de la Sonapra Jacob Ishola a été écroué ainsi que les trois financiers. L’Ex Dg de l’Office National de Stabilisation et de soutien des revenus agricoles (Ons) et son financier quant à eux n’ont pas répondu à la convocation du procureur. Ils sont portés disparus. Ainsi, des instructions ont été données aux services compétents pour les contraindre à répondre de leurs actes.
En effet, selon le Conseil des Ministres en date du 26 juin 2017, une perte de 125 milliards de Fcfa avait été notée suite à un audit de la gestion des campagnes cotonnières 2013-2014, 2014-2015 et 2015-2016. Entre autres structures indexées, il y a la Sonapra et l’Ons. La première en tant qu’organe opérationnel ayant assuré la gestion des flux physiques des trois campagnes, et l’Ons en tant qu’organe opérationnel ayant assuré la gestion des flux financiers des trois campagnes ne se seraient pas dotés de procédures, ni d’outils adaptés à leurs missions. L’audit est allé plus loin pour relever des irrégularités dans la gestion financière portant sur, entre autres, des dépenses non justifiées de 39 milliards de Fcfa dont 31,7 milliards de Fcfa relatifs à des fonds mis à la disposition des directions régionales de la Sonapra et 1,5 milliards de Fcfa qui se rapportent à des primes et indemnités payées sans actes réglementaires à des comités et commissions mis en place. Une procédure judiciaire a été alors ouverte à l’encontre des Directeurs Généraux, des Directeurs en charge de la comptabilité, de l’administration et des finances, de l’audit interne des structures impliquées.
C’est dire que ce qu’il convient d’appeler « Opération Epervier » sous le Nouveau départ, est en marche pour une lutte implacable contre la corruption et l’impunité.
Richard AKOTCHAYE

31-05-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)