Lutte contre le coronavirus : Une bactérie de mesures pour relancer l’économie

Arnaud DOUMANHOUN 11 juin 2020

Riposte à la pandémie du Covid-19. Le gouvernement a dévoilé une bactérie de mesures sociales en vue d’atténuer les effets économiques du mal. Au total 74,12 milliards seront débloqués. Au profit des entreprises, une dotation de 63,38 milliards de francs Cfa sera destinée à la prise en charge, selon le cas, de 70% du salaire brut des employés sur une période de trois, au remboursement des crédits TVA, à l’exonération du paiement de la taxe sur véhicule à moteur pour ceux qui ne l’ont pas encore payée au titre de l’année 2020 ou à sa conversion en crédit d’impôt, au titre de l’année 2021, pour ceux qui l’ont déjà payée.
Aussi, le gouvernement prend-il en charge les loyers commerciaux et les factures d’électricité sur une période de trois mois, au profit des agences de voyages déclarées, ainsi que les factures d’électricité des hôtels. « Ce point intègre également un fonds de bonification de 30 milliards de Fcfa au support d’une ligne de financement de 100 milliards de Fcfa à taux zéro au profit des acteurs économiques ciblés via les établissements bancaires et les systèmes financiers décentralisés (Sfd) », a-t-on lu dans le compte rendu du conseil des ministres.

Les artisans et les ménages soulagés
4,98 milliards de Fcfa destinés aux artisans et ceux exerçant de petits métiers. En effet, cet appui prend en compte environ 55.000 personnes selon le gouvernement. Il s’agit des personnes exerçant dans les activités telles que : coiffure, couture, soudure, menuiserie, petites vendeuses…, qui se sont inscrites sur la plateforme digitale ouverte à cet effet, ainsi que dans les mairies et centres de promotion sociale.
Toujours dans le cadre de cette bactérie de mesures visant à apporter une bouffée d’oxygène aux couches socioprofessionnelles, le gouvernement met à disposition une subvention de portée générale qui s’applique à tous les citoyens, sur les tarifs de l’électrification et de l’eau pour un montant de 5,76 milliards de Fcfa.
Ainsi, le régime du Nouveau départ répond à l’appel du grand nombre face à la crise économique induite par l’avènement du coronavirus. Une justice sociale qui sans nul doute donnera un ouf de soulagement à plus d’un.





Dans la même rubrique