Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mairie de Parakou : La Cour suprême conforte Charles Toko dans son fauteuil

JPEG - 143 ko

Le Maire de Parakou, Charles Toko, peut continuer à gérer la ville de Parakou en toute sérénité. Les recours adressés à la Cour suprême pour l’invalidation de son élection ont été jugés irrecevables. C’est ce qui ressort hier du délibéré des juges de la Cour suprême, après examen des recours, la confrontation des arguments avancés par chacune des parties et l’analyse des textes de la décentralisation.
En effet, le patron du Groupe de presse Le Matinal a été élu en octobre 2016 par une majorité de 23 conseillers municipaux sur les 24 pour succéder à Karim Souradjou, le Maire déchu. Il avait été proposé par un ensemble de 11 conseillers issus des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Cette liste majoritaire a décliné la possibilité pour elle d’avoir à présenter ou à proposer un candidat au poste de maire. Seulement, ce consensus démocratiquement obtenu qui a permis l’élection du maire Charles Toko n’a pas été du goût de certains.
Les sieurs Bio Dramane Tidjani, Alassane Taofick et Issa Latifou ont alors formulé un recours à la Cour suprême aux fins de l’invalidation de l’élection. Ils se sont fondés sur la loi 2013-06 portant Code électoral en République du Bénin, qui en son article 400 alinéa 2 dispose que « le candidat aux fonctions de maire est proposé par la liste ayant obtenu la majorité absolue des conseillers ».
Cette requête n’a donc pas abouti. Ousmane Batoko et les autres juges de la Cour suprême ont dit le droit. Les choses sont désormais plus claires. Le maire de la plus grande ville du septentrion garde son fauteuil pour poursuivre les actions de développement enclenchées.
Richard AKOTCHAYE

6-04-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
La polémique n’a jamais été aussi forte. L’article 242 du code électoral relatif à l’attribution des sièges aux législatives est diversement interprété (...) Lire  

Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture (...)
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législative 2019 : La Cena éclaire les partis sur l’application de (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Le brouillard se dissipe. Les partis politiques sont fixés. Chargée de la publication des grandes tendances des (...)  

Echanges à la Cena : Les préoccupations des partis à 8 jours du (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Inquiets. Les nerfs sont tendus. Les visages loin d’être sereins. La rencontre initiée par la Commission électorale (...)  

Clôture de la 1ère session extraordinaire parlementaire 2019 : La (...)
12-02-2019, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé ce lundi 11 février 2019 à la clôture de la (...)  

Taxe à l’importation de l’Union Africaine : enjeux d’une autonomie (...)
12-02-2019, La rédaction
Actuellement, le fonctionnement de l’Union africaine (UA) est financé à 80 % par des fonds extérieurs, en provenance (...)