Manifestations officielles des 59 ans de l’indépendance : Les impressions de quelques personnalités

La rédaction 2 août 2019

Sous l’égide du Chef de l’Etat Patrice Talon, les manifestations officielles des 59 ans de l’indépendance ont eu lieu à la Place de l’étoile rouge. Les personnalités présentes ont salué la qualité d’organisation du défilé et les efforts du Gouvernement.

Séverin Maxime Quenum, ministre de la justice
Il faut saluer cette prouesse de nos forces armées. Mais au-delà, nous commémorons les 59 ans de l’indépendance. C’est dire que notre pays fait son petit bonhomme de chemin. Il faut à la fois saluer l’œuvre des pères fondateurs mais également les efforts qui sont faits par le Président de la République et son gouvernement pour asseoir définitivement le décollage de notre pays.

Bruno Amoussou, acteur politique
C’est une bonne organisation. Ça veut dire qu’il y a une bonne discipline. Si on peut faire ça tous les jours et non pas une fois par an, ce serait très bien. Ce qui m’a impressionné, c’est cette organisation. Essayons d’adopter ça tout le temps, pas une fois par ans.

Rachidi Gbadamassi, député
On ne peut que remercier le peuple béninois pour la fête de l’indépendance. Nous plaçons cette fête sous le signe de la réconciliation. C’est vrai, il y a le développement. C’est pour la première fois dans l’histoire que les rues de Cotonou et de tout le Bénin sont en chantier. Mais pour en bénéficier, il faut la paix et c’est maintenant que nous demandons aux uns et aux autres, à la classe politique de s’accepter de se pardonner pour bâtir la nation.

Arifari Bako, député
Je salue la concision dans l’organisation de ce 59ème anniversaire de l’indépendance de notre pays. Je voudrais aussi saluer l’ensemble du peuple béninois pour la marche que nous avons effectuée depuis 59 ans. Ce peuple a connu différentes phases dans son évolution. Des phases historiques majeures qui ont laissé des empreintes indélébiles. Nous avons entamé une nouvelle phase depuis 2016 qui est une nouvelle expérience avec ses bonheurs et ses malheurs. Mais nous espérons que le peuple béninois sortira vainqueur de tout ce que nous sommes en train de vivre en ce sens que c’est une expérience de développement avec beaucoup d’aspects positifs que nous devons saluer, que nous devons travailler ensemble pour plus d’unité, plus de cohésion nationale et plus d’ardeur.

Delonix Kogblevi, député
Voyez tout ce ballet de représentations diplomatiques qui atterrissent au Bénin. Le président de l’Inde est venu la dernière fois. Ça montre la vitalité de notre pays. On peut encore dire que le Bénin est une terre de sécurité. On peut tout dire, mais il y a encore cette sûreté, cette assurance. Vous avez vu le Président de la République dans une sobriété, une simplicité. Il s’est impliqué comme il se doit et est allé vers la population.

Gildas Agonkan, député
La fête a été belle. On a fait le constat d’une rigueur de nos forces de sécurité, militaires et paramilitaires. On n’a vu que le pays est véritablement dans une logique de défis sécuritaires et de développement. Ce que nous avons observé aujourd’hui montre que nous avons du parcours. De grands pas sont effectués pour le développement de notre Nation. Il faut souhaiter que nous maintenions le cap et que tout ce que nous avons vu aujourd’hui qui démontre une rigueur à l’ endroit des militaires puisse se déteindre dans la société civile pour que les choses se passent bien.

Iman Moutawakil Boukari Malik, Tg de l’Union islamique du Bénin
Nous remercions Dieu et nous prions le tout Puissant, le tout Miséricordieux d’éclairer encore le chef de l’Etat et son gouvernement pour la cohésion totale dans le pays. La fête a été belle.

Franck Kpotchémè, conseiller à la Haac
J’ai été ému que le défilé de cette année soit un peu calqué dans un alliage des normes recommandées au niveau de l’armée et des normes traditionnelles de chez nous.

Maxime Alapini, acteur politique
Nous venons d’assister à une très belle fête avec le Président de la République Patrice Talon. Chaque année, nous fêtons l’indépendance et nous faisons une rétrospection de tout ce qu’on a fait de la gestion par nous-mêmes de nos projets. Il y a un envol à l’avènement du Président Patrice Talon. Depuis trois ans, les choses ont changé parce que nous avons une boussole. On sait où on va par le biais du Programme d’actions du Gouvernement.





Dans la même rubrique