Médiateur de la République : Pascal Essou prend officiellement service ce jeudi

Karim O. ANONRIN 21 mai 2021

Le nouveau Médiateur de la République, Pascal Essou, a officiellement pris service ce jeudi 20 mai 2021. C’était à la faveur d’une cérémonie de passation de charge entre son prédécesseur Joseph Gnonlonfoun et lui au siège de l’institution à Porto-Novo. Dans son allocution, le Médiateur de la République sortant, Joseph Gnonlonfoun est revenu sur la mission accomplie tout au long de son mandat tout en mettant l’accent sur l’importance de l’institution. « … le Médiateur de la République n’est pas une administration comme les autres administrations de notre pays. En effet ceux avec qui j’ai travaillé ne sont pas seulement des collaborateurs. Nous nous sommes constitués en effet comme un orchestre, chacun jouant sa partition. L’essentiel, c’est d’exécuter en symphonie notre mission patriotique (…) Je vous demande avec insistance, constance de poursuivre avec persévérance et compétence avec le Médiateur de la République cette mission que la loi du 3 janvier 2014 a assignée au Médiateur de la République, Autorité Administrative indépendante qui reçoit les réclamations du citoyen et l’aide, dans l’équité, à trouver une solution humaine à ses problèmes. Je dis bien une solution humaine, car nos administrations ont besoin d’une bonne dose de sociabilité face au défi d’un individualisme outrageant et tracassier… », a dit Joseph Gnonlonfoun.
Quand au Médiateur de la République entrant, Pascal Essou, à l’entame de son discours, il a rendu hommage au premier Médiateur de la République, Albert Tévoèdjrè de regrettée mémoire. Ensuite, il a remercié le président Patrice Talon pour la confiance placée en sa personne en le nommant à la tête de l’Institution. « ...J’ai le plaisir de vous succéder à la tête de l’Institution du Médiateur de la République. Vous avez rendu lisible et visible I ‘Institution. Les citoyens-plaignants dont les recours ont été traités avec dextérité sont les vrais témoins (…) Ici, notre mandat sera consacré à rendre davantage visible le Médiateur de la République dans toutes ses organisations. Ce rêve passera par des actions concrètes. Les relations avec les autres Institutions de la République seront davantage renforcées, une complicité agissante et fructueuse sera instaurée pour mieux rassurer, satisfaire et répondre aux attentes des réclamants. Nous allons en outre œuvrer pour davantage hisser l’étendard de I ‘organe au rang des grandes Nations… », a dit le Médiateur de la République, Pascal Essou.





Dans la même rubrique