Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Michaëlle Jean après son tête à tête avec Patrice Talon : « Le Bénin est un point de référence pour l’économie numérique »

JPEG - 166.2 ko

La Secrétaire Générale de la Francophonie, Michaëlle Jean en visite officielle au Bénin, a passé environ deux heures d’horloge à la présidence de la République ce jeudi 13 décembre 2017. Après un tête à tête avec le chef de l’Etat, Patrice Talon des débats ont eu lieu dans un cadre élargie à certains membres du gouvernement et à la délégation qui lui faisait suite. Au terme des échanges, Michaëlle Jean a exprimé toute sa satisfaction de constater que le Bénin est en droite ligne avec les objectifs de l’Oif notamment en ce qui concerne le domaine de l’économie numérique et la politique du gouvernementale en matière d’entrepreneuriat des jeunes. Après 47 ans de partenariat fructueux, Michaëlle Jean entend renforcer la coopération entre l’Oif et le Bénin. « Nous allons mettre en valeurs ces incubateurs qui rassemblent ces jeunes entrepreneurs qui sont dans des secteurs porteurs… », a déclaré la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean. Aussi, elle a-t-elle ajouté que l’Oif veut faire du Bénin un point de référence pour l’économie numérique. A ce sujet, le chef de l’Etat portera le projet Réseau des ministres en charge de l’économie numérique. Au dire de Michaëlle Jean, le Bénin vient de signer un accord cadre avec l’Oif, dans le cadre de l’initiative Libres ensemble, un mouvement de la jeunesse francophone pour promouvoir la paix comme un droit inaliénable, la diversité comme une richesse à chérir et le vivre ‘’Libres ensemble’’ comme un choix irrévocable. « Je sais que la jeunesse béninoise portera fort cet humanisme ». Telle est la conviction de la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean. La délégation de l’Oif quittera la présidence de la République pour une autre rencontre avec les ministres, Abdoulaye Bio Tchané, du plan du développement, Modeste Kérékou, en charge des Petites et moyennes entreprises, Oswald Homeky, du sport et de la culture, et Marie Odile Attanasso, chargée de l’Enseignement Supérieur.

Michaëlle Jean sidérée par la vision du Pag pour les jeunes
En visite de travail au Bénin, la Secrétaire Générale de la Francophonie, Michaëlle Jean a échangé hier avec quelques ministres sur les ambitions du Programme d’actions du Gouvernement pour la Jeunesse. Elle a surtout été impressionnée par la priorité donnée à l’essor de l’économie numérique et du vivre ensemble.
A travers le Bénin Révélé, Michaëlle Jean, en visite de travail à Cotonou, y voit une vision impressionnante et novatrice pour la formation et l’employabilité des jeunes. La Secrétaire Générale de la Francophonie a été en effet sidérée hier par les actions exposées au cours de la rencontre qu’elle a eu avec certains membres du Gouvernement, au siège de Sèmè City. « Je suis ravie d’être là pour le Bénin Révélé. C’est un plan très clair avec une vision importante pour la formation des jeunes qui s’attaque de manière frontale aux problèmes d’insertion professionnelle. L’Oif s’associe donc clairement aux projets déclinés dans cette vision de révéler le Bénin. Nous avons déjà commencé par créer des incubateurs à Cotonou et au-delà. il y a un travail de fond sur une coopération vigoureuse », a-t-elle déclaré.
Au cours de ces échanges qui a connu la participation du Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, de Modeste Kérékou en charge des Pme, d’Oswald Homeky de la jeunesse ou encore de Marie Odile Attanasso chargée de l’Enseignement Supérieur, il a été beaucoup plus question des solutions concoctées pour l’épanouissement des jeunes et l’essor de l’économie numérique. Après un hommage mérité à la première femme Secrétaire Générale de l’Oif, le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a décliné quelques actions de la francophonie au Bénin, notamment le campus numérique francophone, avant de décliner les ambitions du Bénin Révélé. « Le Gouvernement s’est engagé à accompagner les porteurs de projets. La cité internationale des innovations et du savoir qui nous accueille en est une preuve. Ici, nous célébrons l’éducation, l’innovation et l’économie numérique », a-t-il souligné. Michaëlle Jean a rassuré de la disponibilité de l’Oif à accompagner le Bénin. La Secrétaire Générale de l’Oif a profité de l’occasion pour annoncer la création prochaine d’un réseau des ministres en charge de l’économie numérique, pour une coopération plus grande et plus dynamique prenant en compte les enjeux du développement durable.

15-12-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour eux, c’est la délivrance. Pendant que plusieurs candidats attendus aux prochaines élections législatives ne savent pas à quel saint se vouer (...) Lire  

En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
chronique culturelle : Retour à l’écriture
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Conformité des dossiers de déclaration des partis politiques à la (...)
15-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tous les 10 partis politiques ayant enclenché le processus de conformité à la charte des partis politiques en (...)  

Poursuite des mesures sociales sous le Nouveau départ : 3 (...)
14-02-2019, Isac A. YAÏ
Signaux au vert. Les fonctionnaires sont à l’honneur. La gouvernance est une continuité, et Patrice Talon se veut (...)  

Législative 2019 : La Cena éclaire les partis sur l’application de (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Le brouillard se dissipe. Les partis politiques sont fixés. Chargée de la publication des grandes tendances des (...)  

Echanges à la Cena : Les préoccupations des partis à 8 jours du (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Inquiets. Les nerfs sont tendus. Les visages loin d’être sereins. La rencontre initiée par la Commission électorale (...)