Mise en œuvre de la nouvelle charte des partis politiques : L’Udbn, Dud, Fcbe, Usl chez Sacca Lafia pour se conformer

Fulbert ADJIMEHOSSOU 22 juillet 2019

Le processus est enclenché, et les partis qui n’ont pu avoir leur certificat de conformité pourront sauver leur existence légale. Quelques jours après leur rencontre avec le Chef de l’Etat, Patrice Talon, quatre partis ont rencontré hier le Ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia. Il s’agit de l’Udbn de Claudine Prudencio, la Dud de Valentin Houdé, les Fcbe de l’ancien Président Boni Yayi et l’Usl de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon.

En effet, conformément aux dispositions de la nouvelle charte des partis politiques, les partis qui n’ont pas pu se conformer à la loi n’ont plus d’existence juridique depuis le 17 mars 2019. Ainsi, la démarche proposée par le ministre de l’intérieur est celle de la création d’un nouveau parti. Cela revient à ce que chacun des partis politiques organise une réunion constitutive pour actualiser les statuts signés par 3 membres fondateurs dûment mandatés et faire une déclaration administrative. Il a été recommandé d’éviter de positionner à la tête des instances dirigeantes du parti des personnes ayant des soucis judiciaires.
Au cours de la rencontre, un consensus a pu être trouvé. Sacca Lafia a donc remis à chaque parti une fiche contenant les corrections à apporter. Les partis pourront être aidés par un cadre du ministère en vue de faciliter les corrections. Si tout se passe dans les règles de l’art, dès la semaine prochaine, certains de ces partis politiques pourront avoir leur récépissé provisoire et poursuivre le processus pour obtenir un récépissé définitif.
Restaurer l’espoir de Candide Azannaï n’ayant pas honoré le rendez-vous de ce jeudi, ni celle avec le Chef de l’Etat, la fiche contenant les corrections à faire en vue d’avoir une existence légale lui sera envoyée. Quant au Pcb, il est attendu ce jour au ministère de l’intérieur.





Dans la même rubrique