Mise en œuvre du Ravip : Les cartes biométriques disponibles en juillet 2019

Adrien TCHOMAKOU 3 juin 2019

Le compte à rebours a commencé. Les Béninois peuvent commencer à espérer la nouvelle carte d’identité biométrique. « Le format de la nouvelle carte d’identité biométrique est disponible et validé aux normes de la Cedeao. Au plus tard juillet de cette année, on aura les premières cartes qui vont servir à la mise en œuvre du Projet Arch », annonce Jean Aholou, Président du comité technique de pilotage du Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip). C’est donc une bonne nouvelle pour les populations qui s’impatientent sur la suite de ce recensement mené du 1er novembre 2017 au 30 avril 2018 et qui vise à doter chaque citoyen d’un numéro personnel d’identification. C’est un numéro sur la base duquel une personne pourra obtenir une carte d’identité nationale électronique aux multiples fonctions. L’attente ne devra plus durer encore. Les premiers à bénéficier de la carte biométrique sont les pauvres et extrêmes pauvres identifiés dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Arch. En réalité, il y a quelques semaines, à la suite du ciblage communautaire qui a permis de pré-identifier 467.621 ménages pauvres dont 224.213 pauvres extrêmes, une enquête Pmt a été réalisée. Elle a permis de collecter des informations sur les caractéristiques sociodémographiques desdits ménages pour confirmer ou non leur statut de pauvreté. Ainsi, avec les assurances du Président du comité technique de pilotage du Ravip, dans un mois environ, des cartes biométriques aux bénéficiaires potentiels identifiés seront une réalité.
2500.000 actes de naissance à distribuer
Cependant, il n’y a pas que les cartes d’identité biométriques qui soient attendues. Le Ravip a en effet permis à 2.500.00 compatriotes, qui ne disposaient pas d’actes de naissance de pouvoir en disposer prochainement. A en croire le coordonnateur Jean Aholou, le comité de pilotage est déjà à 75% d’exécution des travaux, en ce qui concerne la production des actes. « Fin juin, les actes de naissances seront distribués aux bénéficiaires », a-t-il rassuré. Sont également concernés les citoyens détenteurs d’actes de naissance mais dépourvus de souches. Un pas important est donc en train d’être fait vers un registre national biométrique et un Etat civil moderne.





Dans la même rubrique