Modification de la loi portant statut spécial des personnels des FAB : Pour plus d'opportunités aux enfants de troupes et autres

Karim O. ANONRIN 4 août 2020

Les députés ont adopté ce lundi 3 août 2020, la loi portant modification de la loi n°2020-19 du 03 juillet 2020 portant statut spécial des personnels des forces armées béninoises (FAB). Il s’agit d’une loi qui comporte deux articles dont le premier retrace les articles 14,15,16,49,53,86,87,94,96 et 97 modifiés dans la loi en vigueur. C’est du moins ce qui ressort du rapport de la Commission des relations extérieures, de la sécurité, de coopération au développement et de la défense présidée par le député Rachidi Gbadamassi et qui a présenté le dossier en plénière. Du même rapport, on retient les articles 14,15 et 16 qui sont consacrés aux conditions de recrutement avec la nouvelle donne qu’est la création d’une rubrique spéciale exclusivement réservée au recrutement des enfants de troupes dans tous les corps de la hiérarchie militaire. Aussi, sont-ils prioritaires sur les listes d’admission par concours direct.

Par ailleurs, avec les dispositions de la loi modifiée, les anciens enfants de troupes titulaires d’un baccalauréat et d’un Brevet préparatoire militaire supérieur (BPMS) et âgés de 25 ans au plus sont nommés sergent après une formation d’un an au maximum. Néanmoins, les officiers recrutés avec le baccalauréat et dont la durée de formation initiale d’officier hors cursus scolaire est de 6 ans sont désormais nommés lieutenant et ceux dont cette durée est de 7 ans sont nommés lieutenant avec une ancienneté d’un an. Pour être proposable au grade de sergent-chef, il faut outre la condition de diplôme, être titulaire du grade de sergent avec une ancienneté de 3 ans au moins au lieu de 5 ans initialement prévus dans la loi en vigueur jusqu’à sa modification. Quant au grade de sergent-major, pour être proposable, il faut avoir le grade de sergent-chef avec une ancienneté de 3 ans au moins au lieu de 4 ans initialement prévue. Il faut noter que le gouvernement était représenté à cette séance plénière par le Ministre de défense nationale, Fortunet Nouwatin.





Dans la même rubrique