Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mouvance présidentielle : L’Udbn prend la tête d’un nouveau bloc

JPEG - 46.8 ko

La mouvance présidentielle devra désormais compter avec un 3e bloc politique dans le cadre des législatives de 2019. L’honorable Claudine Prudencio et ses pairs ont décidé de prendre leur destin en main et de ratisser large pour le régime du nouveau départ. Tiendront ou tiendront-ils pas ? Nul ne peut prédire des conséquences politiques de cette option courageuse du parti Udbn qui, au terme du 4e congrès extraordinaire de ce 21 octobre 2018, à Magestic salle de Cotonou, va changer de dénomination, pour devenir Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn). « Vous avez dit que vous voulez aller au charbon. Vous avez dit que vous n’avez pas peur des nouvelles exigences des dernières lois électorales ; que vous êtes suffisamment matures et solides pour résister aux vagues quelles que soient la hauteur et la vitesse qui seront les leurs. Vous avez préféré que la liste UDBN aille seule aux élections pour préserver l’intérêt des jeunes et des femmes qui constituent le socle du parti. Vous voulez voir les jeunes et les femmes bien positionnés et vous n’avez confiance qu’en vous-mêmes pour réaliser cette exception... », a déclaré l’honorable Claudine Prudencio, au terme de la déclaration de synthèse des travaux du 4e congrès extraordinaire de l’Udbn qui, par ailleurs, lui renouvelle sa confiance pour présider aux destinées du parti.
En effet, au cours de ces assises, tenues les 20 et 21 de ce mois d’octobre, les textes fondamentaux ont été revus, et l’Udbn ne sera plus l’Union pour le développement d’un Bénin nouveau. Les militants ont fait l’option d’un cadre politique qui va leur permettre d’étendre efficacement leur idéologie. Ainsi, des réponses ont été apportées au thème central de ce congrès extraordinaire intitulé : « L’Udbn face aux enjeux de la réforme du système partisan ». Et à l’occasion, plusieurs mouvements et partis politiques ont rejoint les démocrates.

JPEG - 50.7 ko

ALLOCUTION DE CLOTURE DE LA PRESIDENTE DE L’UDBN A L’OCCASION DU 4ème CONGRES EXTRAORDINAIRE
Cotonou, le 21 octobre 2018

Militantes et chers Militants de l’UDBN ;
Sympathisants de l’UDBN ;
Elus communaux et locaux, Membres de l’UDBN ;
Membres du Bureau Politique de l’UDBN ;
Camarades Congressistes, Chers amis ;

Dans mon discours d’ouverture, j’avais rappelé notre mode de fonctionnement et les idéaux de démocratie et de liberté dont nous sommes jalousement fiers. Nous venons de confirmer notre attachement à ces principes de liberté d’expression et de parole. C’est aux représentations locales du parti qu’appartient le véritable pouvoir de faire les grands choix à l’UDBN lors des moments critiques. Ce sont ces instances qui vous ont mandatés pour les représenter. Vous avez discuté en tenant compte des réflexions qu’elles ont menées avant le congrès et des consignes qui vous sont données par les militantes et militants. Les discussions ont été âpres et à plusieurs reprises contradictoires voire amicalement conflictuelles, mais sérieuses et empreintes de conviction. Tout le monde pensait aux intérêts supérieurs de la Nation et aux intérêts du parti. Vous avez tous mis vos intérêts personnels de côté. Je ne peux ne pas m’inscrire dans cette dynamique de sacrifice. Il nous fallait prendre d’importantes décisions pour les futures échéances électorales, des décisions pour la vie de notre parti, la vie politique de chacun de nous. Nous nous sommes entendus. Comme d’habitude, les points de conciliation, de consensus sont trouvés.
Aux termes de ces différents échanges, non seulement les membres fondateurs, mais aussi vous les Militantes et Militants, les Membres Sympathisants, les Personnalités Politiques et les Mouvements politiques ayant rejoint l’UDBN, ces derniers mois, presque à l’unanimité, vous avez dit que vous voulez aller au charbon. Vous avez dit que vous n’avez pas peur des nouvelles exigences des dernières lois électorales ; que vous êtes suffisamment matures et solides pour résister aux vagues quelle que soient la hauteur et la vitesse qui seront les leurs. Vous avez décidé de confirmer la tendance qui s’est dégagée des consultations menées auprès de tous les militantes et militants sur le positionnement du parti face à la réforme du système partisan et face à l’invitation du parti à se désagréger dans l’un des blocs ou parti en gestation. Vous avez préféré que la liste UDBN aille seule aux élections pour préserver l’intérêt des jeunes et des femmes qui constituent le socle du parti. Vous voulez voir les jeunes et les femmes bien positionnés et vous n’avez confiance qu’en vous-mêmes pour réaliser cette exception. C’est cela votre choix, l’expression de votre volonté. Ainsi avez-vous décidé.

Alors, face à cette volonté affichée et déterminée, qui suis-je pour m’y opposer ? Qui suis-je pour vous résister ? Vous m’aviez demandé de peser dans la balance pour faire passer votre choix. C’était, peut-être, trop me demander quel que soit mon charisme ? Vous êtes capables de prendre les grandes décisions. En d’aussi délicats et décisifs moments, moments des décisions difficiles à forte portée historique, tout dirigeant doit faire le choix d’écouter sa troupe. Eh, bien, chers camarades, comme le Général de Gaulle, cette figure historique de l’Histoire française et mondiale, je vous déclare ici et maintenant ceci : « Je vous ai entendu ». Oui, je vous ai entendu et votre volonté est mienne et sera faite. Je n’ai pas de choix et je n’ai même pas les moyens d’en avoir parce qu’il n’y a pas de choix. Ce qui me réjouit est que vous avez décidé en précisant que vous ne pouvez point vous écarter de notre engagement à soutenir l’action du Président Patrice Talon. Rassurée donc de ce préalable, je peux vous confirmer que je me mets à votre disposition pour le combat et je vous resterai fidèle. Je porterai modestement votre courage pour que nous puissions affronter les prochaines joutes électorales en tant que famille UDBN. Oui ! Je le ferai parce que l’UDBN a décidé de rester en vie. Vous avez décidé d’être « Garçons », nous devons donc assumer. J’ai la conviction que notre Grand parti vivra encore très longtemps. « Allez donc propager la bonne nouvelle ». Et je compte sur chacun de vous pour une victoire certaine.

A l’heure où les travaux du 4ème Congrès extraordinaire de l’UDBN égrènent leurs dernières minutes, je voudrais vous dire toutes mes félicitations et louer votre courage. Tout en appelant sur vous les bénédictions des Mânes de nos Ancêtres, je vous place sous la protection de Dieu.
Retrouvez dans la paix et l’allégresse tous vos proches et vos familles respectives. Et rendez-vous sur le terrain.
Vive l’UDBN, un parti modernisé pour un Bénin moderne !
Vive la démocratie !
Vive le Bénin !
Je vous remercie.

22-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2940

Projet de budget du ministère de l’économie numérique : Aurélie Adam (...)
16-11-2018, Karim O. ANONRIN
La Ministre de l’économie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, était devant la Commission (...)  

Projet de budget du ministère du plan aux députés : Bio Tchané (...)
16-11-2018, Karim O. ANONRIN
Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a présenté hier à la Commission budgétaire (...)  

Commémoration du 45ème anniversaire de la Boad à Lomé : Romuald (...)
16-11-2018, La rédaction
Mercredi 14 novembre 2018 à Lomé, sous la houlette du Chef de l’Etat Ivoirien, Président de la Conférence des Chefs (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2019 : Le défilé des (...)
15-11-2018, Karim O. ANONRIN
Le projet de budget général de l’Etat, gestion 2019 et le projet de loi de finances, gestion 2019 sont actuellement (...)