mpressions de quelques personnalités sur le discours de Talon2

Karim O. ANONRIN 25 mai 2021

Me Adrien Houngbédji, ancien président de l’Assemblée nationale
« Avant de passer au discours, je voudrais d’abord féliciter le protocole d’Etat pour la sobriété de la cérémonie qui a tenu en moins d’une heure. C’est une performance qui mérite d’être relevée. On peut donc faire bien les choses en utilisant le temps. En ce qui concerne le discours du Chef de l’État, c’est un véritable discours programme. Il a su toucher du doigt le vrai problème béninois aujourd’hui : la politique sociale. Et il s’est engagé à ce que ce quinquennat soit le quinquennat de la politique sociale. Tout le monde a reconnu cela. Tout le monde a applaudi. Par conséquent, tous nos efforts consisteront à l’aider à réussir cette politique sociale... »

André Okounlola Biaou
« ...Je suis heureux de prendre par le canal que vous m’offrez pour exprimer mon sentiment de joie. Trois choses ont attiré mon attention dans le discours d’investiture. Premièrement, il faut noter que le président a prêté serment pour son second mandat car on ne change pas une équipe qui gagne. Deuxièmement, le président Patrice Talon, dans son discours d’investiture, a pu en quelques mots, faire le point du bilan des cinq dernières années. Et ce que j’ai retenu de ce bilan, c’est que le Bénin a fait un pas pour son développement. Il y a des leviers qui sont posés ; il y a des défis qui sont relevés ; il y a des besoins fondamentaux comme l’eau, l’électricité, les écoles qui sont satisfaits ; il y a des bases fondamentales qui sont posées dans ce sens ces cinq dernières années. Mais il a pu dire que ces actes n’ont pas permis ces cinq dernières années de régler les problèmes individuels qui riment avec le chômage. Troisièmement, en face du monde entier, le président Patrice Talon a pris l’engagement que les cinq prochaines années vont être consacrées à régler les problèmes de chômage qui touchent nos jeunes, nos enfants, nos frères, nos parents...Avec ce discours dans lequel le président Patrice Talon annonce que les projets seront plus orientés vers le social, en tant que représentant du peuple, je ne peux qu’applaudir. Quand on analyse bien la méthodologie, on comprend aisément que le président Patrice Talon a d’abord cherché à mettre en place les bases fondamentales d’une économie. Maintenant il compte passer à l’étape de l’industrialisation. Ce qui va régler le problème de chômage sans oublier la formation des gens pratiques par le biais de la création des écoles techniques...Je suis heureux d’entendre que le président Patrice Talon annonce que les projets seront orientés davantage vers le social. On ne peut pas faire le social s’il y a des problèmes fondamentaux à régler. Dès que c’est réglé, maintenant il faut passer au social... »

Jérémie Adomahou
« …Mes impressions sont très bonnes. La cérémonie a été très courte, très simple mais très solennelle. Et j’ai noté dans le discours du chef de l’Etat, la poursuite du développement du pays. Le point qui m’a le plus marqué surtout dans son discours, c’est son engagement à faire davantage du social. Il a dit à la face du monde entier que ce mandat sera hautement social et c’est cela que nous souhaitons pour nos communautés parce que vous savez, nous avons les infrastructures de développement mais le panier de la ménagère souffre un peu. Et si le chef de l’État souligne dans son discours que ce mandat sera hautement social, ça doit nous rendre fiers et nous pouvons dire à nos populations de prendre l’engagement avec le chef de l’État aujourd’hui et pendant les 5 ans à venir, il fera bon vivre au Bénin... »





Dans la même rubrique