Municipales et communales du 17 mai 2020 : Le jour le plus long pour les candidats et les partis

Angelo DOSSOUMOU 12 mars 2020

Les ambitions de siéger dans les conseils communaux, ce n’est pas ce qui manque. 6000 candidats à présenter par parti politique, cela devrait en principe aider à contenter le maximum de militants. Mais, pour boucler une liste, il y a des arbitrages, des positionnements et donc, des prétendants à écarter. Et, ce jour à 00h à la Cena, le suspense sur les appelés, les heureux et les déçus au nombre de tous ceux qui ont déposé leurs dossiers pour être alignés sera levé. Cela suppose que le passage de ce jour au jeudi se fera entre joies et grincements de dents. Naturellement, les premiers se réjouiront d’être en pole position pour briguer les sièges de conseillers tandis que les autres rumineront leur colère car, ils auront été laissés sur le carreau ou placés à la queue du peloton.
Par ailleurs, il est certain que ce jour, il y aura des prétendants aux sièges de conseillers des municipalités et communes dont les dossiers de candidatures n’auront même pas la chance de franchir le portail de la Cena. Si les militants de Restaurer l’espoir ont depuis plusieurs semaines perdu tout espoir de mettre leurs compétences au profit de leur localité, à quelques heures du dénouement sur la liste des partis qui seront sur la ligne de départ, le rang des prétendants déçus prend avec insistance du volume. Ainsi, de sources concordantes, le Parti Flamme renouvelée, le Gsr ont définitivement jeté l’éponge avant la cognée. Maintenant, quid des autres formations politiques autour desquels de sérieux doutes subsistent sur leur capacité à relever le pari d’une participation dans un contexte où les alliances sont proscrites. Au vu de tout ceci, les regards seront essentiellement tournés vers la Dud, la Fcdb, le Per, Moele-Bénin, le Mpl etc.
Quant aux dinosaures de la course des communales que sont le Bloc Républicain, l’Union progressiste, les Fcbe et dans une moindre mesure le Prd, tout laisse à croire que la grande curiosité sera les positionnements pour le sprint final. A priori, pour une course très indécise, ils pèseront lourds dans la balance. En attendant que le voile ne soit levé non seulement sur les partis qui auront été capables de franchir le portail de la Cena avant 00h, y laisser derrière eux un dossier régulier mais aussi sur le visage des titulaires surtout des communes stratégiques, le Bénin entier retient son souffle. Eh oui, la fête du 17 mai 2020 ne fait que commencer.





Dans la même rubrique