Nouveau code électoral : La polémique s’enfle en attendant la plénière

La rédaction 13 août 2018

La polémique ne désenfle pas depuis l’adoption par la Commission des lois, le mardi dernier, des dispositions du nouveau code électoral. Les montants de 250 et 200 millions désormais exigés pour prétendre respectivement à une élection présidentielle et aux élections législatives font dresser les cheveux sur la tête à plus d’un Béninois. L’autre disposition à controverse est celle liée à la perte du statut d’ancien président lorsqu’on continue de nourrir des ambitions politiques. Ces différentes mesures sont décriées par des acteurs du camp de l’opposition, et justifiés par les soutiens du chef de l’Etat. En attendant donc la plénière pour le vote du nouveau code électoral, la guerre des arguments se mènent et ceci, par l’intermédiaire de tous les canaux d’informations. Lire quelques déclarations.





Dans la même rubrique