Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Nouvelle ère pour la Haute juridiction : La page Djogbénou s’ouvre à la Cour

JPEG - 54.2 ko

24h après leur installation, les nouveaux membres de la Cour constitutionnelle se sont réunis dans la matinée d’hier pour élire celui qui présidence la charge de la Haute juridiction pour le compte de la 6e mandature. Le professeur Joseph Djogbénou, Agrégé en droit, a eu la confiance de ses pairs pour assumer cette charge. Il succède au professeur titulaire, Théodore Holo, qui lui passera le témoin ce jour. Ancien garde des sceaux, le patricien du droit est dans son marigot, et ce n’est que justice, s’il est élu pour conduire la destinée de l’institution pour les cinq (5) prochaines années. Il ne s’agira pas de se lancer dans des comparaisons stériles entre l’actuelle équipe et les précédentes. Car, les hommes passent mais l’institution demeure.
Mieux, la Cour est une Haute juridiction qui 25, ans après, jouit d’une stabilité, tant du point de vue des décisions rendues, enracinées dans sa jurisprudence et la Constitution, que sur le plan de l’alternance qui s’observe à chaque fin de mandat. Et les hommes qui y siègent aujourd’hui, comme ceux d’hier, sont des Béninois, désignés conformément aux critères prévus par la loi fondamentale. Ils connaissent donc l’environnement social. Joseph Djogbénou et les siens vont rendre la justice constitutionnelle à l’aune de leurs connaissances, expériences, et des arsenaux juridiques établis, et non selon les humeurs de la rue.
D’ailleurs, si on n’y prend garde, les inquiétudes et pressions, quoique normales, pourraient influencer la sentence des nouveaux juges. Heureusement, les personnes qui siègent à la 6e mandature sont averties. Sous Joseph Djogbénou, le droit et rien que le droit sera dit. Il a le profil du job, et c’est avec beaucoup de fierté que l’homme a souvent exprimé sa reconnaissance à cette Nation qui lui a tout donné. Joseph Djogbénou demeure un modèle pour sa génération et pour celles qui suivront, et ceci, en dépit des rôles politiques qu’il a eu à jouer pendant un laps de temps.
Ses fonctions devraient d’ailleurs renforcer son aperçu de la sociologie politique du pays. En effet, la Constitution ‘’est’’ ce que dit le juge constitutionnel, (ses décisions sont sans recours), et si ce dernier est suffisamment ancré dans les méandres de sa société, cela ne pourrait qu’être bénéfique. D’ailleurs, le mode de désignation est politique, et le constituant n’a pas fait qu’exiger des profils juridiques, bien que la Cour soit la plus haute juridiction en matière de justice constitutionnelle. Une nouvelle page s’ouvre donc à la Cour pour un enracinement de l’Etat de droit et de la démocratie.

8-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Salve d’applaudissements pour le Cos-Lépi. Pour une fois, les députés commis à la tâche d’actualisation du fichier électoral ont accompli leur mission (...) Lire  

Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une référence malgré tout !
15-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : De la parole à l’acte !
15-01-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3030

Gestion de la campagne de transhumance 2018-2019 : Le Conseil (...)
17-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
La Police républicaine ne sera pas seule à faire face à l’épineux problème de la transhumance notamment pour le compte de (...)  

Réserves sur l’impartialité de la Cena permanente : Yayi remet en (...)
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il voit le mal partout. Depuis qu’il n’est plus aux affaires, l’ancien président Boni Yayi a chaussé ses godasses (...)  

Litige domaniale à Womey (Abomey-Calavi) : Des mesures (...)
17-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Faire procéder à toutes investigations destinées à établir la régularité des titres de propriété en présence et prendre (...)  

Procès Icc-services : La vérité des chiffres et les déboires de (...)
16-01-2019, La rédaction
La 16e journée du procès Icc-services a été marquée essentiellement par la suite de la déposition de Sévérine Lawson. (...)