Paiement des factures d’eau et d’électricité dans les écoles : Le gouvernement responsabilise les communes

Patrice SOKEGBE 28 mai 2020

Le paiement des factures d’eau et d’électricité des écoles primaires publiques est désormais à la charge des communes et aux chefs d’établissements en ce qui concerne les établissements d’enseignement secondaire. C’est ce qu’on retient de la décision du conseil des ministres qui s’est tenu hier au palais de la Marina de Cotonou. Il a été décidé lors de cette rencontre traditionnelle que la part des ressources réservées au paiement des factures d’électricité et d’eau dans la subvention de l’Etat allouée aux écoles sera désormais transférée aux communes qui en assureront la responsabilité. Le défaut de paiement par une autorité communale, malgré la mise à disposition des ressources, va occasionner une amputation qui sera faite sur les ressources du Fonds d’Appui au Développement des Communes (Fadec) allouées à cette commune.
En ce qui concerne les lycées et collèges d’enseignement général, les ressources seront directement versées dans les comptes de ces établissements. Des sanctions attendent les chefs d’établissements, en cas de non-paiement par un chef d’établissement malgré la mise à disposition de ressources. D’ailleurs, les ministres de la décentralisation et des finances ont reçu des instructions fermes pour veiller au bon fonctionnement de ce nouveau mode de règlement des factures de consommation d’eau et d’électricité dans les établissements scolaires publics. Ce nouveau mode de règlement des factures vise à trouver une solution durable à l’approvisionnement en eau potable des établissements scolaires, aux fins d’éviter des situations de défaut de paiement dont la conséquence est la résiliation des abonnements ou la suspension de la fourniture d’eau potable.





Dans la même rubrique