Parrainage pour la présidentielle : Les Démocrates contestent, l’UP riposte

Arnaud DOUMANHOUN 8 février 2021

La bataille jusqu’au bout. A l’occasion du dépôt de leurs dossiers de candidatures à la Cena, jeudi 4 février 2021, les Démocrates ont dénoncé une fois de plus, ‘’la confiscation du parrainage’’ par les partis de la mouvance présidentielle. Ils auraient rempli toutes les conditions pour participer à la présidentielle du 11 avril prochain, excepté celle relative à la fourniture des formulaires de parrainages. Mais la réplique au doigt accusateur ne s’est pas fait attendre. A la faveur d’une conférence de presse, samedi 6 février 2021, au siège du parti à Cotonou, les leaders de l’Union progressiste ont remis les choses à leur place. Lazare Maurice Sèhouéto, Orden Alladatin, Sèdami Romarique Mèdégan Fagla et cie ont été un peu plus clairs sur le sujet.
« Le parrainage n’est pas portable mais plutôt quérable. C’est-à-dire il leur appartient de venir chercher les parrainages et non le contraire. Si un élu a en main une fiche et veut parrainer des candidats d’un parti et qu’il y a plusieurs duos qui se dégagent dudit parti et qu’aucun des responsables de ce parti n’a pris contact avec l’UP, on fera quoi ? », s’est interrogé Lazare Sèhouéto avant d’ajouter : « La décision qu’on prend en politique n’est pas essentiel, mais c’est le moment où on la prend qui compte ». Au dire de l’He Orden Alladatin, les détracteurs de l’UP doivent s’en prendre à eux-mêmes, car « Quand on refuse de respecter les règles de la République, ça rattrape toujours ».





Dans la même rubrique