Parti du renouveau démocratique : Installation de la Section et des Sous-sections d’Adjarra

Karim O. ANONRIN 31 janvier 2022

Les nouveaux membres de la Section et des Sous-sections du Parti du renouveau démocratique (PRD) de la Commune d’Adjarra viennent d’être installés. C’était ce samedi 29 janvier 2022 à la faveur d’une cérémonie solennelle au quartier Houègbo à Adjarra en présence du Dr François Ahlonsou, Coordonnateur PRD de la 19ème circonscription électorale comprenant les Communes de Porto-Novo, de Sèmè-Podji, des Aguégués et d’Adjarra, du président d’honneur de ladite section Moussa Saka, du président élu de la Section, le Dr Simplice Tokpo des sages et notables venus de chacun des 6 Arrondissements de la Commune à savoir Adjarra 1, Adjarra 2, Aglogbè, Malanhoui, Honvié et Mèdédjonou. Avant l’installation proprement dite, les membres des sous-sections ont eu droit à un bref compte-rendu du congrès ordinaire du PRD tenu le 19 décembre 2021 ; un compte-rendu assumé par le Vice-président Tiamiyou Lagnika et appuyé par d’autres membres du bureau de la Section comme Moukaïla Amoussa et Émile Y. Gnonlonfoun. Au sujet de la cérémonie d’installation, l’auditoire a eu droit à deux discours. Il y a eu le message du président de la Section PRD d’Adjarra, le Dr Simplice Tokpo et celui du président d’honneur Moussa Saka. Le président de la section PRD d’Adjarra, Simplice Tokpo, Premier Vice-président chargé de la santé du PRD, dans son allocution, a félicité les uns et les autres pour leur attachement aux idéaux du PRD tout en les invitant à continuer la mobilisation dans un esprit de réconciliation. « La tâche qui attend le nouveau bureau de la Section, que j’aurai encore une fois l’honneur de diriger est immense et complexe, car il s’agira de travailler pour que notre Parti reprenne ses positions sur l’échiquier politique national. Nous devons jouer notre partition à Adjarra », a-t-il dit.

L’invite de Moussa Saka aux militantes et militants PRD d’Adjarra
Le président d’honneur de la section PRD d’Adjarra, Moussa Saka, Vice-président du Haut Conseil des sages et de la réconciliation du PRD, dans son intervention au cours de la cérémonie d’installation, a mis l’accent sur la nécessité pour Adjarra d’envoyer à nouveau l’un de ses fils et filles au Parlement ; ce qui n’est plus une réalité depuis 2019, une première depuis l’avènement du renouveau démocratique. « …Faisant miens les propos du président Adrien Houngbédji dans son discours d’ouverture du cinquième congrès ordinaire de notre parti, le 19 décembre 2021, je voudrais dire que pour retourner au Parlement, il faut la réconciliation et le rassemblement des Forces vives d’Adjarra autour du PRD pour qu’il envoie à nouveau l’un d’entre nous au Parlement. Retroussons donc nos manches, mettons-nous au travail et allons annoncer la bonne nouvelle. Le PRD sera sur la ligne de départ des élections législatives de 2023 et pour gagner. Quant à nos frères qui ont abandonné la barque Tchoco-Tchoco à un moment donné et qui comptent reprendre la route avec nous, c’est le cœur joyeux que nous les accueillerons parce que le PRD est un patrimoine commun à nous tous… », a déclaré Moussa Saka.





Dans la même rubrique