Patrice Talon au sommet Afrique-USA : De l’accord MCC à l’investissement privé pour le Bénin

16 décembre 2022

Le président de la République, comme d’autres chefs d’Etats africains notamment les membres de l’Union africaine (UA), était à la deuxième édition du sommet Afrique-USA qui s’est tenu du 13 au 15 décembre 2022 à Washington pour discuter des nouvelles relations entre l’Afrique et les Etats-Unis d’Amérique. C’est également une occasion pour Patrice Talon, pour le compte du Bénin, de signer un accord et de plaider pour l’investissement privé.

La signature du compact régional du Millennium Challenge Corporation (MCC) entre le Bénin, le Niger et les Etats-Unis. C’est l’un des retours comptant pour le Bénin à l’occasion du sommet Afrique-USA. Lors du deuxième jour de ce sommet, les gouvernements des États-Unis, du Bénin et du Niger ont procédé à la signature du tout premier programme régional du MCC, le pacte régional de transport Bénin-Niger d’une valeur de 504 millions de dollars. En présence de Patrice Talon, président de la République, de son homologue du Niger Mohamed Bazoum, de Alice Albright, directrice générale du Millennium Challenge Corporation (MCC) et de Anthony Blinken, secrétaire d’Etat américain, le contrat de cet accord marquant une étape importante dans la promotion du commerce bilatéral entre les États-Unis et l’Afrique de l’Ouest a été signé. Ce projet comprend la réhabilitation et l’amélioration d’environ 83 kilomètres de route entre les villes de Bohicon et de Dassa-Zoumè au Bénin, la réhabilitation et l’amélioration d’environ 127 kilomètres de route entre les villes de Niamey et de Dosso au Niger. Il comprend également la mise en œuvre des réformes politiques et institutionnelles nécessaires pour aider chaque gouvernement à mieux entreprendre l’entretien périodique des routes. Pour la partie américaine, une fois achevés, ces projets peuvent rendre le transport des marchandises plus rapide et plus sûr le long des routes et à travers les frontières et connecter le Bénin et le Niger à des marchés plus importants et des opportunités plus grandes. Les deux chefs d’Etats africains concernés par cet accord ont exprimé leur satisfaction d’avoir lancé de nouveaux partenariats avec les USA. « Ce pacte est une innovation majeure dans le domaine de la coopération internationale et de la coopération entre les États-Unis, le Bénin et notre pays frère, le Niger », a signalé Patrice Talon.

L’investissement du secteur privé importe
Le président de la République est convaincu que le projet contribuera à rapprocher deux pays voisins afin de rendre l’espace plus attrayant pour les investisseurs commerciaux. « Le développement ne peut pas seulement provenir d’investissements dans les infrastructures et dans d’autres besoins fondamentaux, mais pour que la croissance soit réelle, nous avons besoin d’investissements du secteur privé », a fait observer Patrice Talon, président de la République. Ayant abondé dans le sens du plaidoyer pour l’investissement privé, Patrice talon a poursuivi en formulant une demande. « Je veux demander au MCC et à Madame Albright de lui demander de persévérer dans cette voie pour que bientôt nous puissions signer des pactes visant à promouvoir les investissements, les investissements privés américains, dans notre pays, car nous constatons, malgré tous les efforts déployés par les pays pour améliorer le climat, l’environnement climatique, que le nombre d’entrepreneurs privés des États-Unis en Afrique est faible ».
Fidégnon HOUEDOHOUN





Dans la même rubrique