Patrice Talon face aux investisseurs français : « Tous ceux qui viennent voir le Bénin de près, n’hésitent pas à y investir »

31 août 2022

Seul chef d’État africain invité aux Rencontres des entrepreneurs de France (REF), le président Patrice Talon a échangé avec le patronat de France ce mardi 30 août 2022 à Longchamp. A cette occasion, le chef de l’Etat béninois a vanté la destination de son pays aux investisseurs de l’hexagone afin de les convaincre d’y investir.

Patrice Talon était en opération de charme ce mardi face aux investisseurs de France pour tenter de changer la mauvaise perception qu’ils ont des pays d’Afrique. Le président béninois n’a pas eu la langue de bois devant ses anciens homologues hommes d’affaire. Son objectif est à la hauteur de son ambition qui est de révéler le Bénin dans le monde. Dans ce sens, il est donc resté droit dans ses bottes quand il fallait parler du Bénin à la pléthore d’investisseurs. Le chef de l’Etat a vanté les mérites d’un pays « qui a de l’ambition, sérieux et acharné au travail. » C’est la substance essentielle du message qu’il a porté à son auditoire pour dire aux entrepreneurs que le Bénin est un pays auquel il faut penser quand on a envie de se développer en Afrique. Pour s’en convaincre, il a demandé à ceux-ci d’observer le parcours de son pays et ils pourront s’apercevoir du changement opéré. « L’Afrique est vu comme un continent à risque de manière générale et ses pays pas très sérieux. Mais aujourd’hui ce que j’ai envie de dire aux investisseurs qui m’entendent, c’est que le Bénin a changé. » a-t-il souligné.
Le Président béninois a mis en exergue les réformes engagées depuis son arrivée au pouvoir en 2016 et dont les résultats sont déjà visibles. « Les problèmes d’éducation, de santé sont en train d’être réglés à grande vitesse. Nous avons fini de régler les problèmes d’infrastructures portuaire, aéroportuaire, routière, énergétique du numérique et de la communication. Le niveau auquel nous sommes aujourd’hui est très satisfaisant. Nous avons pratiquement doublé notre PIB en peu de temps », a-t-il démontré en déclarant que « le Bénin est en train de devenir un oasis en Afrique » Ces performances sont présentées pour rassurer les investisseurs à venir au Bénin et de meilleures conditions sont mises en place. « Nous avons mis en place une zone économique spéciale. Nous avons fait des réformes qu’il faut pour mettre le pays au travail sérieusement. La justice fonctionne bien, beaucoup mieux que par le passé. La police, la sécurité sont bien en place. Nous avons beaucoup assoupli la législation du travail et avons dérégulé l’environnement du travail », a-t-il annoncé.
Maël Lerroux BELOU (Stag)





Dans la même rubrique