Patrice Talon sur des chantiers en cours de réalisation : « Le président est dans un exercice pédagogique et non populiste », dixit Alain Orounla

Arnaud DOUMANHOUN 16 janvier 2020

Situer l’opinion publique. Les rumeurs se sont enflées ces dernières heures sur les descentes effectuées par le chef de l’Etat sur les chantiers de réalisations de certaines infrastructures routières notamment le projet asphaltage à Cotonou et celui de la digue immergée d’Avlékété dans la commune de Ouidah.
« C’est dans le cadre de la mission de contrôle. Le président est dans un exercice pédagogique et non populiste… », a répondu hier le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain Orunla, face à cette polémique qui fait état de sortie à des fins populistes. En effet, lors de la visite de chantiers à Cotonou notamment au quartier Akpakpa, le chef de l’Etat s’est brièvement entretenu avec un garagiste sur l’occupation illégale de l’espace public. Cela a suffi pour apporter de l’eau au moulin des critiques vis-à-vis du régime qui ont vu dans cette interpellation un acte peu avisé mais frise du populisme, donc aux antipodes des convictions exprimées par Patrice Talon.
Le ministre de la communication réfute donc ces insinuations et explique que l’homme du Nouveau départ était tout simplement dans une démarche pédagogique. Il ajoute d’ailleurs que « les populations apprécieraient des descentes de plus en plus fréquentes du président de la République ».





Dans la même rubrique