Patrice Talon sur Rfi et France 24 : ‘’Mon souhait est que Boni Yayi rentre au Bénin’’

Arnaud DOUMANHOUN 8 novembre 2019

Une main tendue. Patrice Talon, dans un entretien exclusif sur Rfi et France 24, s’est adressé à son prédécesseur le président Boni Yayi. Le message à l’endroit de l’ancien chef d’Etat, leader charismatique des Forces cauris pour un Bénin émergent est sans équivoque. Parlant des actes de violences survenus dans le cadre des élections législatives du 28 avril 2019, Patrice Talon déclare : « J’ai beaucoup regretté l’implication de Boni Yayi dans ce qui s’est passé. Je le lui ai fait comprendre, mais c’est désormais du passé. Mon souhait est qu’il rentre et qu’il montre au peuple béninois que même s’il a désapprouvé la manière dont les élections se sont passées par la mise en œuvre de nouvelles lois et que cela a pu amener des violences, nous sommes capables de tirer un trait sur cet évènement décisif pour nous, de sorte que chacun dans la sagesse continue d’œuvrer à un environnement de paix et de développement ».
L’homme du Nouveau départ a saisi l’opportunité de cet échange médiatique pour s’adresse avec humilité au président Boni Yayi qui a quitté précipitamment Cotonou, pour raisons sanitaires suite aux incidents survenus lors des violences électorales des dernières législatives. « Le président Boni Yayi a été pendant dix (10) ans président de la République du Bénin, donc responsable de notre devenu commun. Même s’il n’est plus à la charge, la noblesse de la fonction continue d’être pour lui un impératif. C’est pour cela qu’il serait bien qu’il rentre d’autant qu’aujourd’hui personne ne doit craindre les suites de son action à cause de la loi sur l’amnistie... », assure Patrice Talon.





Dans la même rubrique