Pour des propos attentatoires à l’ordre public : Lucien Mèdjico devant la police ce jour

Angelo DOSSOUMOU 17 avril 2018

Lucien Mèdjico se nomme-t-il. Président du mouvement Jeunes Turcs, il est habitué, depuis quelques années, sur la scène politique béninoise, à tenir des propos d’une rare irresponsabilité. Mais ce jour, devant la police et à la demande du parquet de Cotonou, il est appelé à répondre des propos attentatoires à l’ordre public qu’il aurait tenus samedi dernier à Djeffa. C’était lors de la mise en place de la coalition de l’opposition pour soi-disant la sauvegarde de la démocratie.
En effet, au cours de ses différentes sorties politiques et même en dehors, Lucien Mèdjico est passé maître dans l’art de tenir des propos très virulents et d’une ineptie à nulle autre pareille. Mais, puisque jusqu’ici, sur ses répétitives dérives, beaucoup ont bouché leurs deux oreilles, il a, sans doute, pensé que tout lui est permis dans la République. Mais, il a tôt fait d’oublier qu’à toujours flirter avec les limites du tolérable, on finit par dépasser les bornes.
Alors, ce qui devrait arriver, arriva et le président du Mouvement Jeunes Turcs est ainsi appelé, au cours des prochaines heures, à s’expliquer devant la police. Comme hier, beaucoup se souviennent encore, qu’à la fin du régime Yayi, il avait déjà menacé d’enlever et de jeter un syndicaliste dans la mer. A l’époque, rien ne s’était passé. Cette fois-ci, face à ses nouveaux agissements, le parquet de Cotonou a décidé de prendre ses responsabilités. Avec cette interpellation, c’est certain que cette race de politiciens qui polluent honteusement notre environnement politique va s’assagir et ce serait tant mieux.





Dans la même rubrique